Des PETITS TROUS, TOUJOURS des PETITS TROUS…

J.JAURÉS: FAIRE et DÉFAIRE
E.PIOLLE : " Moi qui habite cours Jean Jaurès..."
J.JAURÉS: FAIRE et DÉFAIRE
E.PIOLLE : " Moi qui habite cours Jean Jaurès..."

« Le piéton est bien le person­nage central de l’aménage­ment de l’espace public » a osé affirmer Jacques Wiart (Verts/PG) devant les habitants du quartier Championnet! Tous ceux qui se déplacent à pieds dans la ville peuvent le vérifier. Ils doivent regarder à gauche, à droite, devant, derrière s’ils risquent pas d’être heurtés par un vélo.  Pour traverser les chaussées avec des sens de circulation modifiés et des feux piétons supprimés c’est galère. Et il faut aussi baisser les yeux pour ne pas chuter sur un nid de poule, enfiler un talon dans un trou ou glisser contre des plaques de goudron inégales. 

D’une certaine façon, le piéton est bien « le personnage central de l’aménagement de l’espace public. » Plus exactement parce qu’il en subit tous les inconvénients.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *