Place GRENETTE : UNE HABITANTE S’EN PREND AU GRAND TIMONIER

« M.Piolle, arrêtez vos coms bidons sur la propreté. Passez à l’action. Prenez votre gilet jaune et venez enlever ce matelas qui est là depuis 15 jours. Vos agents passent devant tous les jours. Ce matelas sert de lit aux personnes avinées qui sortent de boites. Signée une habitante excédée par la malpropreté ».

Probablement posée ce dimanche cette affichette en dit long sur le ras le bol des grenoblois. Pendant qu’Eric Piolle envoyait des tweets indiquant que son groupe d’élus Rouge/Verts réfléchissait encore au château de Vizille à 2050, concluant tous de l’élément de langage du moment  » on avance »,  les grenoblois se coltinent les négligences du nord au sud en passant par le centre.

LES BOMBES à FRAGMENTATION du MÉCONTENTEMENT EXPLOSENT PARTOUT

Ce weekend end la déchetterie Teisseire est un tas d’immondices parce que les nouveaux horaires ne permettent plus de déposer les encombrants, au Rondeau les habitants supportent des odeurs pestilentielles et des mouches parce que le Guide ne veut pas prendre le risque de signer un arrêté d’insalubrité … Alors qu’il prend tous les risques et demande à être inculpé pour les migrants ...

Les bombes à fragmentation du mécontentement explosent partout pendant que les élus pérorent. Vendredi ils annonçaient encore aux commerçants de la Rue de la République que pour achever les travaux avant les élections municipales de mars 2020, ceux-ci allaient se dérouler  à l’automne y compris au mois de décembre. Bonjour les dégâts.

Cette habitante sera t elle entendue ou bien Lucille Lheureux (Verts/PG) accusera t elle encore la droite évidemment « dure »  de salir la ville ?

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *