FERMETURE de GRENOBLE : « GRENOBLE à COEUR » REPREND ESPOIR

METRO: F.HUGELÉ ( exPS) DEMANDE la DÉMISSION de C.FERRARI ( PS REPENTI)
ESPLANADE : 5 RECOURS CONTRE LES DÉCISIONS d'E.PIOLLE

Le jugement du tribunal Administratif de Paris qui annule la fermeture de la voie sur berges et la décision d’Anne Hidalgo Maire (PS) de Paris a redonné espoir au collectif d’associations, d’Unions de Quartiers et d’Union Commerciales regroupées autour de « Grenoble à Cœur ».

LE TRIBUNAL JUGE INSUFFISANTE L’ÉTUDE D’IMPACT, à GRENOBLE IL N’Y EN A PAS

En effet à Paris la justice a jugée insuffisante l’étude d’impact alors qu’à Grenoble celle-ci est purement et simplement inexistante … Eric Piolle et les élus Verts/Ades ont refusé toute étude d’impact. Analyser au préalable les conséquences de leur décision de fermer Grenoble au plan économique, de la pollution, des déplacements, de la vie collective, de l’habitat était inutile selon eux ! Les mêmes qui en demandent une pour savoir si une grenouille n’est pas menacée dans un projet…

Me Bernard BOULLOUD RELANCE LA PROCÉDURE AU FOND

Nous avons appris que  Me Bernard Boulloud, l’avocat de Grenoble à Cœur a relancé la procédure de jugement “au fond” auprès du Tribunal Administratif de Grenoble. Le recours avait été déposé le 3 avril 2017, c’est à dire deux semaines avant le démarrage des travaux. Ce recours a été  entièrement mis à jour en tenant compte des observations faites sur le trafic et la pollution qui ont été rendues publiques depuis et qui démontrent que celle-ci augmente et du jugement du 21 février du Tribunal Administratif de Paris, qui annule la fermeture de la voie sur berges.

A PARIS AUSSI LA POLLUTION AUGMENTE

En déposant son nouvel arrêté de fermeture de la voie sur berges, A. Hidalgo, Maire de Paris -qui démontre son mépris pour les décisions de justice-  vient de  donner raison aux grenoblois. En effet, l’objectif de réduction de la pollution, qui avait justifié la fermeture, s’est “évaporé” ! Et pour cause, les résultats étaient accablants également à Paris. Le nouvel arrêté s’appuie sur le classement du site par l’UNESCO.

E.PIOLLE VA FAIRE CLASSER Agutte SEMBAT à L’UNESCO !

Peut être Eric Piolle prendra à son tour un arrêté en sollicitant le classement à l’UNESCO des boulevards Agutte Sembat et Edouard Rey, ainsi que du cours Berriat et des rues République et Montorge. En revanche, ce qui est certain, c’est que  Grenoble présentant son dossier à Bruxelles pour lutter contre la pollution … ne cite pas du tout son opération de fermeture de la ville parmi ses arguments. Et pour cause, elle augmente. 

LA POLLUTION AUGMENTE à GRENOBLE

Ainsi donc le double ou le triple langage se poursuit. Le refus de la mixité des déplacements, la pénalisation des familles, des professions ou de l’activité économique qui ont besoin d’un accès voiture résulte d’une posture idéologique. Il n’a pas de rapport avec la lutte contre la pollution puisque celle-ci augmente du fait des reports de circulation et des bouchons de la rocade sud et de A 480.

L’ÉCONOMIE GRENOBLOISE EST SUSPENDUE AU RECOURS de «GRENOBLE à CŒUR »

Ce qui se passe avec les centaines d’emplacements d’arbres vides depuis des années démontre bien la fausseté du discours sur l’environnement.  Le problème ? nombre d’activités ne tiendront pas encore deux ans, les prochaines élections municipales pour changer la donne. C’est ce qu’entend beaucoup Alain Carignon qui suscite de plus en plus d’espoirs mais est très inquiet à court terme. La ruine de beaucoup est en route avec des fonds de commerce qui devaient constituer le capital retraite et ne sont plus vendables.

C’est en cela que les espoirs de « Grenoble à Cœur «  dans sa procédure engagée sont aussi les espoirs des grenoblois: que le bras de la justice impose à la municipalité de revoir sa copie, de consulter les grenoblois et de mettre du pragmatisme dans ses projets.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *