DÉLINQUANCE: LA BASTILLE DOIT FERMER LE SOIR

GRENOBLE ALIGNÉE sur St MARTIN D'HÈRES selon le PROCUREUR de la RÉPUBLIQUE
Gilles MARTY, architecte : "UNE MAIRIE PRÊTE à TOUT POUR IMPOSER UN URBANISME STALINIEN"

« Des actes de vandalisme de plus en plus fréquents, qui représentent d’abord du temps en réparation, mais aussi en coûts. Ça revient trop cher. Et nous avons fait le constat que la porte restait ouverte la nuit. (…) Ces dégradations, ce sont des gens qui viennent dans le fort en voiture. Ils rentrent avec des outils, avec lesquels ils dégradent les biens publics, car il faut des outils pour dégrader des bancs ou des portes. Je ne sais pas pourquoi ils font ça… » constate Pierre Mériaux un élu (Verts/PG) proche de E.Piolle et acteur de tous les combats gauchistes.  Il est le Président du Téléphérique de la Bastille.

LA BASTILLE FERMÉE à 20 H EN JANVIER 

Inspecteur du travail dans le civil,  très anti-chef d’entreprise primaire, voila qu’il découvre le coût des dégradations. La conséquence qu’il en tire? Comme son mentor ce n’est pas de s’attaquer à la délinquance qui monte pourtant en voiture (!) à la Bastille, mais de pénaliser les usagers.

Il ne sera plus possible d’admirer le panorama le soir sur  la plateforme de la Bastille: en ce moment c’est fermé à 20 H. Au printemps certains jours à 21 H d’autres à 19h25 (!) et quelques fois la promenade sera réouverte jusqu’à 23h45. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? (1)

L’ORGANISATION BUREAUCRATIQUE DOMINE 

C’est comme avec les horaires des déchèteries: c’est l’organisation bureaucratique interne qui gouverne, l’usager n’est jamais pris en compte. Attention donc: si vous voulez faire un jogging tardif à la Bastille ou emmener des amis admirer Grenoble la nuit, dépensez d’abord du temps et de l’énergie pour trouver le bon horaire du bon jour.

P.MÉRIAUX (Verts/PG) : « CE NE SONT PAS LES COUREURS QUI DÉGRADENT… »  

Pourtant « ce ne sont pas les coureurs qui dégradent » reconnait quand même Pierre Mériaux sans aller jusqu’à révéler un indice sur les visiteurs du soir. Faut « stigmatiser » personne. C’est pourquoi ce sont plutôt les premiers qui méritent d’être pénalisés . Tandis que ceux qui commettent les dégradations  « des tags, ou des bancs, des barrières, des portes cassées, des vols… » énumère Jacques Pila, directeur de la Bastille, sont simplement invités à les déplacer ailleurs.

AVEC UNE SEULE ROUTE D’ACCÉS IL N’ÉTAIT PAS POSSIBLE D’ARRÊTER LES DÉLINQUANTS? 

« On ne peut pas faire autrement » ajoute impuissant Jacques Pila. ça ne dépend en effet pas de lui, mais on imagine qu’avec une seule petite route d’accès pour monter et descendre de la Bastille en voiture il n’était pas d’une  difficulté  extrême, pas totalement hors de portée de nos génies locaux,  de confondre les délinquants. Manque juste un minimum de volonté. Mieux vaut  laisser poursuivre partout les actes délictueux.

LA MUNICIPALITÉ PIOLLE RÉTRACTE GRENOBLE 

Ainsi petit à petit la municipalité Piolle rétracte Grenoble, se soumet à un nouvel ordre dicté par la force et le nombre. Tous les services se réduisent. Mais paradoxalement les Grenoblois demeurent les plus imposés des villes de plus de 100 000 habitants.  Jusqu’à quand  vont ils accepter d’être les dindons d’une si triste farce qui peut mal tourner?

LE PÉRE GRAS RESTE OUVERT 

(1) Heureusement l’accès au restaurant du Père Gras , superbe établissement, se fait essentiellement en voiture

 

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *