POLLUTION et EMBOUTEILLAGES: la MUNICIPALITÉ NIE LES RÉALITÉS

ISLAMISME RADICAL: E.PIOLLE SOUTIENT E.PLENEL SUR FONDS PUBLICS
Bd GALLIENI : E. PIOLLE (Verts/PG) ABAT les ARBRES et LAISSE les TAGs

Des  « fake news » . On peut ranger l’avis de l’organisme officiel de mesure de la pollution dans cette catégorie.  Certes il est formulé politiquement puisque les élus de gauche et Verts sont tout de même à sa tête, mais il ne trompe pas:   » Compte tenu de la coïncidence temporelle entre cette augmentation relative modérée (par rapport au fuseau des 10 dernières années) et la mise en place du nouveau plan de circulation, il est impossible d’exclure un lien de causalité «  écrit élégamment Air Rhône-Alpes dans son commentaire sur l’augmentation de la pollution  dans l’agglomération grenobloise.

Les données sur lesquelles ce base ce commentaire, elles,  sont claires et ne peuvent être trafiquées.

LE GAM: LA POLLUTION AU NO2 FAIT UN BOND LORS de la FERMETURE de GRENOBLE 

Comme l’explique parfaitement le Groupe d’Analyse Métropolitain (GAM) « quelle que soit l’année, l’évolution saisonnière de la pollution au NO2 est la même. Les courbes sont en phase, c’est à dire qu’elle baissent et montent au même moment.
« Nous voyons qu’ à partir d’avril 2017 – qu’à partir de l’imposition du nouveau plan de circulation – la pollution au NO2 fait un bond par rapport à 2016 et qu’il y a une « opposition de phase » comme on dit en traitement du signal, car le nouveau plan de circulation a immédiatement induit une augmentation de la pollution alors que sur l’ensemble des autres présentées sur le graphe, elle baisse au même moment.

Si CVCM ( fermeture de Grenoble NDLR) avait un impact bénéfique sur la pollution, on aurait du dans le pire des cas du voir des données d’un niveau équivalent à celui de 2016 et aucune opposition de phase.

C’est ce que les données montrent: une augmentation de la pollution. Personne ne peut le contester, à moins de ne pas avoir toute sa tête. »

le graphique publié par Air Rhône-Alpes le montre :

CVCM

La GAM ajoute : « Si la pollution au NO2 est revenue en 6 mois à son niveau de 2010, cela veut également dire que les émissions des autres polluants causés par le trafic routier – NOx, particules fines, Ozone, CO, CO2, SO/SOx etc. – ont également augmenté puisqu’elles sont issues du même processus, à savoir la combustion de carburant dans des moteurs! En 6 mois, vous avez réduit 7 ans de travail à néant.  »

DIFFUSER LES DONNÉES ? C’EST PARTICIPER à la « TRUMPÉRISATION du DÉBAT » pour Y.MONGABURU (Verts/Ades) 

Pour Yann Mongaburu (Verts/Ades) diffuser les données officielles de la pollution, c’est diffuser des fake news et participer à la  » trumpérisation du débat » a t il déclaré lors des débats à la Métro sur ces sujets! . Toujours délicat et équilibré. Eric Piolle , lui, juge que c’est une  » sur-interprétation des chiffres voire  des analyses erronées « . ( DL du 12/11/17). On est servi.

Car pour Eric Piolle et ses affidés tout va toujours bien. Il ne se passe rien. 15 000 véhicules qui transitaient par l’avenue Agutte Sembat, dont 10 000 demeuraient à Grenoble,  ont disparu. Tout se passe comme prévu.

CIRCULATION: LES ÉLUS ONT CRÉÉ LE THERMOMÈTRE QUI DONNE LA TEMPÉRATURE

Ce qu’ils ont maladroitement tenté avec le  faux observatoire de la qualité de l’Air mis en place par la municipalité par l’intermédiaire de Serge Mennetrier et qui a  échoué,  l’a été au niveau d’une collectivité  avec le contrôle de la circulation. Les élus ont créé leur propre thermomètre! Ils nous donnent eux même la température. Il est étonnant que les « opposants » grenoblois qui siègent à la Métro aient gobé aussi cette mystification.

L’OBSERVATOIRE des DÉPLACEMENTS de l’AURG MIS à L’ÉCART 

« L’observatoire des déplacements » a été créé spécialement au moment de la fermeture de Grenoble , sur la base d’un périmètre de contrôle déterminé par les élus de la majorité. Il est mis en place par la Métro ( Président C.Ferrari PS) la Ville de Grenoble ( E.Piolle Verts/PG) et le SMTC (Y.Mongaburu verts/Ades). Une garantie d’impartialité !

Le GAM fait d’ailleurs remarquer  qu’il existe depuis 2008 au sein de l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération ( AURG) un observatoire des déplacements financé par les collectivités. Pourquoi ne pas l’avoir utilisé? Au passage le contribuable paie deux fois…

TOUS LES GRENOBLOIS VOIENT les BOUCHONS DANS LES VOIRIES de REPORT 

Les reports de circulation sur la rocade sud et A 480 ne sont pas mesurés et le périmètre de contrôle est suffisamment « bien » défini pour que les engorgements que subissent les voiries du centre ville ne soient pas prises en compte. Une tricherie du niveau des Rouge/Verts Grenoblois capables de tout.

Tout Grenoblois qui emprunte les rues Hoche, Lesdiguières, le Bd Gambetta, les quais voit et sait que la circulation -donc la pollution- se sont accrues. D’ailleurs pourquoi E.Piolle aurait il supprimé tous les feux piétons pour favoriser la fluidité ?  A coté l’avenue Agutte Sembat, la place Victor Hugo sont un désert.

HIER MATIN: UNE HEURE 30 ENTRE VOREPPE et GRENOBLE ! 

Hier un Grenoblois nous adressé une photo du bouchon d’entrée à Grenoble: il a mis 1h30 pour faire Voreppe/Grenoble à 8h50. Car en parallèle l’asphyxie de l’agglomération est totale. Rappelons au passage pour rire jaune,  qu’au lieu de créer un transport par cable entre Voreppe et Grenoble ou arrivent chaque  jour 100 000 véhicules, c’est entre St Martin le Vinoux et Sassenage que nos phares de l’occident ont décidé de le réaliser…

 » Tous les voyants sont au vert » (!) selon les élus de la majorité ( DL du 12/11/17). Tout se passe comme prévu selon Yann Mongaburu. Tandis que le chanteur Ludovic Bustos (PS) accompagne la musique. Même Guillaume Lissy (PS) doit jouer sa partition disciplinée dans ce système fermé et opaque.

10 M€ POUR CE.FERRARI, 10 M€ POUR E.PIOLLE 

On  se demande comment tient « l’attelage  » brinquebalant qui dirige la Métro pour tricher à ce point? Il  est réduit aux acquêts et subsiste grâce au  partage du magot. Christophe Ferrari a obtenu 10 Millions d’€ pour sa lubie d’un planétarium à Pont de Claix – il en existe déjà assez dans la région- en échange des 10 Millions d’€ pour les Rouge/verts Grenoblois pour leur opération de fermeture de Grenoble. Donnant, donnant. Ces derniers viennent d’obtenir une rallonge d’1 M€ supplémentaire. Attendons de savoir quand C.Ferrari va demander la sienne.

R.GUERRERO ( Maj PS/PC/VERTS/PG) N’A PAS EU SONT MOT à DIRE SUR « L’ÉCHANGE MARCHANDISE  »

Les autres communes membres de la majorité, dindons de la farce, font de la figuration et se contentent des miettes. On ne les entend pas.Certains élus se satisfont  de Vice Présidences sans pouvoir,  mais pas sans indemnité ( 2800 €/mois) . Car  on sait bien par exemple que Raphaël Guerrero , Vice Président aux Finances ( maj PS/PC/Verts/PG)  n’a pas eu son mot à dire sur cet échange marchandise- comme on dit dans le commerce- entre E.Piolle et C.Ferrari.

Mais que les communes ne s’inquiètent pas: C.Ferrari leur promet de ramasser correctement leurs déchets à partir de 2020.

C.FERRARI (PS) VA JOUER les James BOND de PONT de CLAIX 

En occultant la réalité de la pollution supplémentaire dont l’agglomération est la victime, en trichant avec un « observatoire des déplacements  » sur mesure, tous ces élus sont comptables du recul de l’agglomération, de sa perte d’attractivité et d’emplois, de sa mise en berne économique. Satisfaire les dogmes de la municipalité Grenobloise par lâcheté, permettre à C.Ferrari de jouer les James Bond à Pont de Claix avec les millions d’€ de la Métro  n’est pas digne d’une Métropole de cette taille et de cette réputation.

J.SAFAR (PS REPENTI) VOTE CONTRE LA DÉLIBÉRATION 

Discrètement,  Jérôme Safar ( PS repenti) a voté contre ces dernières délibérations de la Métro qui poursuivent le financement de la fermeture de Grenoble.Un signe avant coureur de ce qui devrait se passer si le pourrissement s’accentuait. Beaucoup d’élus de la majorité voudraient faire comme lui.

NB : à noter que Yannick Belle ( également PS repenti) censé avoir repris sa liberté a maintenu la discipline de vote. «  Bosser avec des personnes d’obédiences différentes » (!) mais d’abord l’alliance de la gauche et des Verts. Idem pour le nouveau Macroniste Fabrice Hugelé ( PS opportuniste). Semitag oblige ? Le Maire de Brié et Angonnes Bernard Charvet censé être de droite sur le plateau , avec la majorité PS/VERTS/PC/PG à la Métro,   n’a pas non plus saisi cette occasion de marquer son soutien à l’économie et au commerce Grenoblois et a voté la délibération en faveur de E.Piolle.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *