ARBRES : L’HÉCATOMBE de la RUE HÉBERT

OPÉRATION ANTI-POLICE place de VERDUN : la DÉBANDADE APRÈS les RÉVÉLATIONS
GRENOBLE, LUNDI à 8h30 : l’IMMUABLE DÉSERT de E. PIOLLE

Un riverain choqué a pris cette photo lundi matin rue Hébert : l’opération annoncée à bien eu lieu. Les habitants avaient été surpris d’apprendre  que les 13 hêtres de la rue  » n’ont pas résisté aux contraintes urbaines et climatiques ».

Comme les 19 marronniers de la place Victor Hugo ou les… 65 platanes du cours de la Libération. Pour les arbres du bd Gambetta entre le cours Berriat et l’avenue Alsace Lorraine c’était pour créer un arrêt de bus (400 000 €) qui ne sert à rien.

Les arbres de la rue Lesdiguières et de  la piscine Jean Bron ont été abattus à cause des travaux, ceux du square Silvestri le seront à cause de la bétonisation du parc Hoche qui contraint de déplacer les terrains de basket… Par contre il n’y a aucune explication au fait que des dizaines et des dizaines d’emplacements  d’arbres restent vides depuis des années !

ABATTAGE : FOURNIR LA COMPAGNIE de CHAUFFAGE PRÉSIDÉE par H.SABRI (Verts/Ades) 

Un grenoblois suggère une justification  pour l’abattage aussi systématique des arbres à Grenoble : fournir la Compagnie de Chauffage Urbain présidée par Hakim Sabri (Verts/Ades) qui utilise 100 000 tonnes/an de bois ! Son site ne publie pas le nombre de tonnes fourni par la ville de Grenoble.

Rien n’est impossible avec l’escrologie locale, les circuits courts et sauver la planète… au détriment des Grenoblois. Rappelons qu’il reste moins de 12  M2 d’espaces verts par habitant après 22 ans de bétonisation de la ville contre 48 M2 dans les villes comparables. Chaque arbre compte à Grenoble.

Le meilleur moyen de sauver la planète serait de ne plus arracher autant d’arbres et le circuit serait encore plus court si les camions chargés de la besogne restaient au garage.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *