Les ÉLUS PS/VERTS de la MÉTRO REFUSENT de STOPPER les CAMPAGNES SEXISTES

« ÉCOLOGIE » : du GOUDRON NOIR PLEIN la « PIÉTONISATION »
DE QUOI EST IL QUESTION au Forum Creative Mobilities: "j'aurais bien du mal à vous le dire" (Y.Mongaburu Verts/Ades)

Non les affiches ne seront pas retirées. Christophe Ferrari le Président (PS) s’est drapé dans sa dignité lors du dernier conseil de la Métro ( DL du 30/9/17): non il n’est pas sexiste. «  Ce procès en sexisme est aussi infondé que déplacé » a t il répondu. En effet il est au dessus de tout soupçon puisqu’il est dans le camp du Bien !

D.BAUPIN VICE PRÉSIDENT de l’ASSEMBLÉE ( Verts) ACCUSÉ DE HARCÉLEMENT 

Comme si les hommes n’étaient pas les hommes et dans chaque partie de l’échiquier des comportements intolérables à déplorer. Le dernier cas étant le Vice-Président (Verts) de l’Assemblée Nationale, Denis Baupin, mari à la ville d’Emmanuelle Cosse secrétaire Nationale des Verts accusé à maintes reprises de harcèlement et qui avait du démissionner. La Nomenklatura des Verts locaux avait participé à l’Omerta qui le protégeait avant que des femmes de son propre parti ne le dénoncent. Denis Baupin est d’ailleurs  proche des Verts locaux qu’il est venu soutenir.

R.SULLI  VICE PRÉSIDENT (PC) de la MÉTRO demande   » LE RETRAIT RAPIDE de CETTE CAMPAGNE » 

La femme enveloppée dans un film transparent, incarnant les déchets à jeter ou bien la femme hystérique  avec « Plaque ta caisse, elle est mo­che et elle pue, elle a deux fois ton âge, elle te pollue la vie”…  seront imposées aux grenoblois même s’ils sont choqués. Un Vice Président PCF, de la Métro, Renzo Sulli,  sentant souffler le vent mauvais a déclaré : “Rien ne saurait justifier de s’entêter contre l’évidence et le retrait rapide de cette cam­pagne me semblerait, dès lors, fort bienvenu.” Mais les autres Rouge/Verts n’ont pas cédé. D’autant que ces deux campagnes sont de la responsabilité de deux Vice Présidents Verts: Georges Oudjaoudi pour les déchets et Yann Mongaburu pour  » plaque ta caisse ».

LES ÉLUS VERTS et PS ONT L’ÉPIDERME PLUS SENSIBLE pour EUX-MÊMES

On se souvient des cris d’orfraies poussés par ces élus qui avaient été affichés comme ayant ruiné Grenoble! Ils refusaient d’être désignés comme responsables et condamnaient l’affiche  » Wanted » sur tous les tons. Eric Piolle et ses amis ont l’épiderme plus sensible quand il s’agit d’eux-mêmes – pourtant personnes publiques- que lorsque la femme est mise en cause dans sa dignité.

Il est étonnant qu’ils aient immédiatement fait enlever le film de plastique qu’ils avaient fait apposer et recouvrait le Calder de la place de la gare pour protéger l’oeuvre et ne prennent pas la même décision pour la femme ?

Les grenobloises et les grenoblois vont se mobiliser pour effacer cette campagne indigne.La municipalité et la Métro doivent vite décider son arrêt et le retrait des affiches comme nous l’avons demandé dés jeudi. 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

10 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *