AU MAGASIN/CNAC CE SOIR E.PIOLLE EST ENTRÉ EN LÉVITATION

« PIÉTONISATION »: E. PIOLLE SUPPRIME des FEUX PIÉTONS !
PANIQUE à BORD : E.PIOLLE VEUT BRADER LE PATRIMOINE des GRENOBLOIS

Le Magasin/CNAC a organisé une soirée ce mardi 19 septembre à l’occasion de laquelle Eric Piolle le Maire (Verts/PG) l’un des financeurs de l’équipement culturel était l’un des intervenants. 

L’énoncé assez abscons de l’affiche indiquait que «  les organisations qu’elles soient du secteur public, privé, culturel oui social vantent volontiers les mérites du changement, de la confiance en soi et en l’autre. Mais comment ces appels à la rencontre, à l’écoute et à la bienveillance se traduisent ils sur le terrain » ? 

A GRENOBLE LES VÉRIFICATIONS SUR LE TERRAIN SONT POSSIBLES

A Grenoble les occasions de vérifier  » sur le terrain » pour un Maire ne manquent pas. Les 30 locataires de Jouhaux qui demandent depuis janvier leur relogement d’urgence au Président de l’OPHLM ( Eric Piolle) ne pouvant plus supporter la prise du pouvoir par les délinquants ont un avis sur les appels à la rencontre, à l’écoute et à la bienveillance. Il en est de même rue Raoul Blanchard ou un immeuble entier vit un enfer à cause d’une attribution de logement par l’OPHLM.

PAR EXEMPLE QUARTIER TRÉS CLOITRES LA PRISE DU POUVOIR PAR L’ÉCONOMIE SOUTERRAINE 

On pourrait aussi se rendre sur le « terrain » de la rue Très Cloitres ou l’économie souterraine a pris le pouvoir comme l’a dénoncé un propre soutien de E.Piolle qui a relevé  » la porosité  » des institutions locales avec la mafia. D’ailleurs pas plus tard que dimanche 17 septembre des policiers  qui procédaient à des fouilles de parties communes dans le quartier de l’Alma à Grenoble, ont  été pris à partie par un groupe particulièrement virulent place Edmond Arnaud qu’ils ont dû disperser en usant de gaz lacrymogène.

Les possibilités de faire  » le pari de la confiance » qui était aussi le thème de la soirée ne manquent pas.

E.PIOLLE SE REFUGIE DANS DES THÉMATIQUES pour ÉCHAPPER à SES RESPONSABILITÉS

Mais au Magasin/CNAC dirigé par Béatrice Josse on ne risque pas de s’intéresser à ce terrain-là.Il était question aussi  de « comment vivre le monde autrement » . Réflexions oh combien louables et respectables. Mais pour le Maire de Grenoble le refuge systématique dans les thématiques qui ne mangent pas de pain ( plutôt du quinoa) lui permettant de ne pas assumer ses responsabilités, ne trompe plus personne.

Après avoir fait entrer Grenoble dans le XXI eme siècle, créé le désert, le Guide Suprême que la ville a la chance d’avoir à sa tête, entre en lévitation:  quelle est la prochaine étape?

NB S’agissant du Magasin on attend que Béatrice Josse invite les autres financeurs importants à s’exprimer: Laurent Wauquiez, Président de la région et Jean-Pierre Barbier, Président du Département….

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *