TOUS LES ARBRES ABATTUS RUE LESDIGUIÉRES : PIOLLE DÉMISSION

Ce nouveau massacre est la goutte de trop.Tous les tilleuls sans exception de la rue Lesdiguières ont été joyeusement abattus ce début de semaine.

Pas loin, récemment, c’étaient les arbres de la piscine Jean Bron. Eric Piolle a annoncé que tous les arbres de la petite esplanade – des dizaines et des dizaines de magnifiques sujets- devaient disparaitre pour construire près de 1000 logements!

65 PLATANES COURS de la LIBÉRATION, 19 MARRONNIERS PLACE VICTOR HUGO 

L’été dernier 65 platanes ont été abattus cours de la Libération. La désolation de la place Victor Hugo sans ombre est encore visible après que les 19 marronniers aient été abattus. Place de la Gare les cerisiers du Japon aux fleurissement enchanteur ont disparu pour n’être remplacés par… rien.

Partout dans la ville une véritable haine des arbres se manifeste de la part de ceux qui étaient allé s’accrocher… aux arbres pour empêcher la construction du Stade des Alpes. La municipalité a refusé la pétition de Grenoble le Changement sur le sujet parce qu’elle voulait imposer ses chiffres d’abattage d’arbres !

LA MUNICIPALITÉ ACCROIT LA POLLUTION EN ABATTANT LES ARBRES

Des chercheurs et épidémiologiques étrangers observant cela de loin parlent même d’une nouvelle maladie, la « Piolite » qui s’abattrait sur Grenoble comme une sorte de nouvelle pluie acide qui décime les arbres et détruit le bien être des habitants. 

La municipalité Piolle égraine des mesures coercitives pour réduire la pollution automobile (qui ne représente que 20 % de la pollution générale l’hiver) mais elle l’accroit par les bouchons, les reports de circulation et par la situation catastrophique de Grenoble en matière d’espaces verts: plus que 12 M2 par habitant contre 48 M2 à la moyenne des villes !

E.PIOLLE EST UN PATRON-VOYOU: LES MAUVAIS COUPS L’ÉTÉ

Eric Piolle est un patron voyou : il abat les arbres et  ferme les bibliothèques l’été. Ce saccage de la rue Lesdiguières effectué avec brutalité, par surprise et sans aucune information alors que les élus « promènent » les habitants pour s’informer sur les aménagements  ne sera pas supporté par les Grenoblois.

Cette fois beaucoup demandent sa démission.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

13 Commentaires

Répondre à Pierre Marchand Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *