G.ROUSTAN, SON EX DIRECTEUR de CABINET, TACLE E.PIOLLE

GRENOBLE: ET E.PIOLLE CRÉA LE DÉSERT...
Jean MACÉ : LES CLASSES de MATERNELLES CONSTRUITES EN AVEUGLE

 

Gaël Roustan, l’ex directeur de cabinet d’Eric Piolle à la Mairie n’y est pas allé de main morte à Seyssins jeudi soir pour le tacler. Il est monté à la tribune au nom des Verts, devant 400 personnes pour rappeler son soutien à… Benoit Hamon.

Ce faisant il affrontait directement et publiquement Eric Piolle qui, après des tergiversations multiples, des hésitations, retour en arrière et postures parfois ridicules a fini par soutenir Jean-Luc Mélenchon.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/04/15/e-piolle-lache-hamon-pour-melenchon-et-lextreme-gauche/

Selon le DL (21/4/17) «  au nom des valeurs défendues par son parti, l’écologiste a taclé, sans prononcer son nom, le maire de Grenoble Éric Piolle ». Plus que ça alors qu’Eric Piolle avait répondu que le soutien de Mélenchon à Poutine, sa négation des bombardements chimiques des civils  « n’était pas le sujet », Gaël Roustan a lancé à juste titre que  » si c’était le sujet ».

ALIGNEMENT de MÉLENCHON sur POUTINE et de PIOLLE SUR  MÉLENCHON

En effet cette alignement de JL Mélenchon sur Poutine a choqué y compris dans ses rangs et la langue de bois de Piolle sur le cynisme de Mélenchon qui « pense que Poutine va régler le problème en Syrie » révulse tant le drame humain subi par ces populations est insupportable.

La prise de position publique de Gaël Roustan au nom des Verts en faveur de Benoit Hamon contre Eric Piolle, alors que Yann Mongaburu, Pierre Mériaux, Christine Garnier des élus Verts/Ades du noyau dur de la majorité Rouge/Verts grenobloise ont aussi rallié le candidat « canal historique  » du PS démontre la déliquescence de la municipalité.

V.COMPARAT (Verts/Ades) :  » AUCUN ÉLU NE FAIT ÉTAT DE SON SOUTIEN » (!)

Vincent Comparat le Président de l’ADES , le groupuscule qui tient la municipalité  avait rappelé la consigne dans le DL  » aucun élu ne fait état de son soutien aux présidentielles » (!) Il ne savait pas que Piolle soutiendrait JL Mélenchon et déporterait aux extrêmes une municipalité déjà ultra-minoritaire.

http://grenoble-le-changement.fr/testimonial/v-comparat-vertsades-aucun-elu-ne-fait-etat-de-son-soutien/

En remettant les pendules à l’heure des valeurs et de la gauche, Gaël Roustan fait la leçon à Eric Piolle. Le connaissant très bien, ce n’est pas un hasard. Décidément ça tombe sur lui comme à Gravelotte. De tous les côtés.

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *