E.PIOLLE (Verts/PG) PROMET LA PROSPÉRITÉ SANS TRAVAIL …

EAUX CLAIRES: la BÉTONISATION FAIT PEUR
LE SCANDALE des VILLAS ACQUISES IL Y A UN AN

 

… laquelle ne peut que séduire. Il avait déjà lancé l’idée géniale de l’emprunt sans dette qui a beaucoup plu mais n’a  été reprise par personne (!). Malgré le fait, comme le dit le « Dauphiné Libéré » pour la ville de transition que « tous les regards des médias nationaux et interna­tionaux vont se tourner vers Grenoble. »

Il n’en est évidemment rien et en réalité c’est leur nombril que quelques uns regardent et ça n’intéresse personne. Tout cela tourne en rond entre les mêmes, un clan de plus en plus restreint au fur et à mesure des défections. Énumérant des poncifs les plus faussement basiques et les plus populistes derrière des airs de branchés.

http://www.republicains38.fr/e-piolle-vertspg-invente-lemprunt-sans-dette/

F.MAHREZ:  (Verts) « TRAVAILLER MOINS POUR TRAVAILLER TOUS »

Ainsi le collectif Roosevelt verrouillé par Fabienne Mahrez, une candidate Verts/Ades  aux dernières départementales, a aussi organisé une conférence sur le thème du « travailler moins pour travailler tous ». Il n’y avait personne si on en croit la photo du DL. Mais peu importe.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/26/demain-e-piolle-interpelle-sur-singapour-par-f-mahrez-collectif-roosevelt/

Ils n’ont plus oser inviter le célèbre ami d’Eric Piolle, Pierre Larrouturou de « Nouvelle Donne » dont c’est la thèse officielle. Il s’est fait jeter de cette formation qu’il présidait pour des raisons d’éthique. Il avait laissé un déficit caché de 300 000 €  à l’association.

P.LARROUTUROU de « NOUVELLE DONNE » AVAIT 140 000  MAILS de RETARD

Pour sa défense ce donneur de leçon sur le temps de travail a expliqué qu’il avait  cumulé… 140 000 mails de retard. Il avait oublié la recette du  « travailler plus » .

http://grenoble-le-changement.fr/2016/09/16/pierre-larrouturou-lami-de-piolle-laisse-une-ardoise-de-300-000-e/

Mais ça n’empêche pas Eric Piolle de continuer et Fabienne Mahrez de mettre en musique. La conférence proposait de « viser la prospérité sans croissance « ( DL du 20/2/17)  A Grenoble on a bien atteint le second objectif. La ville ressent particulièrement les effets de la décroissance en termes d’appauvrissement généralisé pour ceux qui n’ont pas d’actions à Singapour ou ne siègent pas au conseil municipal tout en étant à la tête de sociétés qui fabriquent des vélos électriques…

http://www.republicains38.fr/la-societe-de-e-piolle-les-aides-sont-publiques-a-grenoble-les-benefices-a-singapour/

LES PAYS OU L’ON TRAVAILLE LE PLUS SONT LES PLUS RICHES

Sur le fond ,avec 1460 heures de travail la France est déjà le pays développé ou l’on travaille le moins. La corrélation entre le temps de travail et la prospérité générale est exacte et ne souffre aucune exception : les pays occidentaux où l’on travaille le plus sont les plus riches et le classement est dégressif en fonction du temps travaillé.

LA FRANCE des 35 Heures N’A ÉTÉ IMITÉE PAR PERSONNE dans le MONDE

N’empêche qu’il se trouve toujours des groupuscules pour défendre l’indéfendable. Depuis les 35 heures payées 39 la situation de notre pays s’est considérablement détériorée : chômage, dette, pauvreté. La France n’a été imitée par personne et bien entendu par aucun gouvernement de gauche dans le monde.

LES GRENOBLOIS SONT LES COBAYES de la DÉCROISSANCE

Ça n’empêche pas les Rouge/Verts Grenoblois de faire des grenoblois des cobayes de la décroissance. Ils tuent les emplois avec un plaisir sadique très visible. Les victimes ne sont évidemment pas ceux qui ont un pied dans l’économie mondialisée avec un abri à Singapour en cas de casse. Les victimes sont bien connues et facilement identifiables.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/26/hecatombe-jean-perrot-apres-la-boulangerie-lauto-ecole/

GRENOBLE : 5 QUARTIERS EN DESSOUS du SEUIL de PAUVRETÉ

Il suffit d’observer les rideaux baissés et tous les emplois perdus dans la ville, la paupérisation des quartiers dont 5 sont en dessous du seuil de pauvreté et Villeneuve le 9 eme quartier de France le plus pauvre dans le classement gouvernemental.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/09/villeneuve-le-chomage-et-linsecurite-nexistent-pas/

L’ÉCONOMIE SOUTERRAINE SE SUBSTITUE à L’ÉCONOMIE RÉELLE

L’extension des difficultés de la ville se lit à livre ouvert avec la progression de l’économie souterraine présente maintenant dans tous les quartiers, y compris en plein centre ville. Grenoble connait une évolution dangereuse. Qui établira la vraie comptabilité des commerces de blanchiment qui se substituent inexorablement à l’économie réelle ?

LE RETOUR des MÉTIERS de RÉPARATEURS de VÉLOS…

Selon Eric Piolle et ses thuriféraires  » le retour des métiers de réparateurs et d’entrepreneurs de vélos » (Bernard Méric) devrait inverser la tendance. D’ailleurs la municipalité devrait (après 2020!) remettre en état l’Orangerie et la mettre à disposition d’un réparateur de vélo selon la proposition d’un membre de son comité de soutien. Confiée ensuite à un ami certainement.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/10/marches-du-velo-soupcons-de-trafic-dinfluence-des-vertsades/

NI LA PROSPÉRITÉ, NI LE TRAVAIL …

C’est la prospérité sans travail qui est en marche. Le financement public y pourvoit dans une ville déjà première pour l’impôt sur les ménages et la dette par habitant. Faut il que le minimum de culture économique fasse défaut pour que les élus de gauche et Verts/Ades puissent continuer à ruiner Grenoble en poursuivant leur batifolage de nantis?

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/16/grenoble-le-rouge-aussi-pour-ses-finances/

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *