BOUCHAYER-VIALLET: BIDONVILLE EN FORMATION

Des riverains de la « Belle électrique » quartier Bouchayer Viallet nous alertent car ils ne parviennent pas à faire bouger le Maire avant qu’il ne soit trop tard. Il est vrai qu’Eric Piolle vit plutôt derrière un cordon de CRS mais soutenu par de « nombreux témoignages de Grenoblois » comme il l’a dit hier soir au Conseil Municipal…

En effet un bidonville est en formation, des baraquements se construisent et chacun sait bien qu’au delà d’une certaine dimension la gestion est de plus en plus difficile.

http://www.republicains38.fr/rondeau-a-grenoble-les-roms-sinstallent-dans-les-chalets-de-la-ville/

200 000 € POUR LES CHALETS du RONDEAU

D’autant que la ville a construit des chalets d’accueil au Rondeau pour un montant de 200 000 € avec 55 000 € de dépenses mensuelles de fonctionnement . Ce qui n’a pas empêché des heureux locataires gratuits d’agresser successivement très violemment 6 étudiants pour les voler, sans que l’on entende parler d’une quelconque sanction de la part du propriétaire public décidément très tolérant .

<< les-agresseurs-des-6-etudiants-loges-gratuitement-par-e-piolle/

BOUCHAYER-VIALLET NE VEUT PAS VIVRE le CAMP  ESMONIN

Bouchayer-Viallet ne voudrait pas vivre la situation du quartier Alliés-Alpins qui a vu  grossir le bidonville Esmonin dans l’indifférence de la municipalité. Après un an d’exactions, de maffias, de problèmes d’hygiène et de sécurité, après avoir répété qu’il ne le démantelerait pas, Eric Piolle, le dos au mur a du s’y résoudre.

http://www.republicains38.fr/bidonville-esmonin-personne-pour-sauver-le-soldat-piolle/

SEULE UNE ACTION FORTE ET CONCERTÉE PEUT FAIRE BOUGER

Malheureusement la municipalité est aux abois, totalement déconsidérée , idéologiquement mort-née puisque à la fois dogmatique et prenant des décisions à l’opposé de ses engagements. Les habitants des quartiers ne peuvent pas anticiper sa réaction.

Seule une action concertée et forte , lui demandant de prendre des mesures rapides peut la contraindre à agir. Le collectif Grenoble, le changement apporte évidemment son soutien aux habitants concernés.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *