Alain CARIGNON et GRENOBLE: « L’avenir appartient à ceux qui veulent renouer avec le développement »

15 mn d’interview à la télévision Régionale du Sud de la France DICI réalisée par Jean-Marc Passeron et Anthony Piton et Alain Carignon fait partager son enthousiasme et ses propositions pour Grenoble.

La chaine Régionale du Sud venait surtout l’interroger sur le blocage de la liaison Grenoble/Sisteron et Alain Carignon s’en explique.

Extraits:

Grenoble -Sisteron

  •  » Deux verrous ont déjà sauté, celui du département et de la région, ne reste plus que l’agglomération grenobloise »
  •  » L’autoroute a été stoppée en 1997 par l’accord de gouvernement PS/Verts scellé par Lionel Jospin. A ce moment là c’était comme les centrales nucléaires de Hollande pour avoir les voix des Verts »
  •  » Nous avons débloqué Grenoble vers Chambéry et vers Valence, elle reste un cul de sac vers le sud »
  • « On ne peut pas réaliser une liaison de ce type contre les collectivités locales concernées »
  •  » les contournements de Grenoble sont bloqués depuis 20 ans »
  • « Il faut avoir résolu le problème de la traversée Nord/Sud de Grenoble. Mais entre Mâcon et Aix En Provence les sociétés privées sont capables de financer un tunnel  car il faut épargner totalement Grenoble des véhicules de transit. »
  •  » Il faut voir les choses en grand, tirer les dossiers par le haut »
  •  » Le train vers le Sud, c’est lamentable. La région, le département de gauche et Verts qui ont bloqué l’achèvement de l’autoroute vers Sisteron , si au moins ils avaient fait quelque chose en faveur du train, mais non, rien. Il ne s’est rien passé. Il y a tout à faire pour moderniser la ligne des Alpes. « 

L’Agglomération Grenobloise:

  •  » j’ai le désir de faire des propositions très fortes car Grenoble est ruinée »
  •  » Alpexpo et Alpes Congrès doivent être mis sur le marché international car la puissance publique n’a plus les moyens »
  •  » La récession à Grenoble est terrible. La municipalité recule dans la culture, ferme des salles de musique »
  • Pour le patrimoine très riche à l’abandon , qui s’effondre il faut trouver des opérateurs privés afin de créer de la richesse »
  •  » Grenoble doit retrouver l’énergie , l’innovation et le niveau qu’elle mérite »
  •  » Quand on voit ses potentialités, ça peut redémarrer très vite « 
  •  » Je vois encore mieux qu’à 27 ans ce qu’il faut engager pour que cette ville reparte »
  •  » je crois en la force des idées, en la force du travail »
  •  » La droite ne suffira pas. Il faut les forces économiques, il faut la société civile « 
  •  » Tous ceux qui veulent renouer avec le développement et la prospérité doivent travailler ensemble »
  • « Quand on aime cette ville on est malheureux des choix d’aujourd’hui « 

http://www.dici.fr/actu/2016/06/10/a51-dette-sarkozy-banlieux-alain-carignon-ex-maire-de-grenoble-parle-clair-798103

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *