DES JOURS ORDINAIRES dans la VILLE « APAISEE » de E.PIOLLE…

Une violente rixe opposant une vingtaine d’hommes s’est produite samedi vers 15 heures à l’Arlequin. Un jeune homme atteint de plaies multiples à la tête et à une épaule a été secouru. Là ou il y a peu de temps une marche blanche proclamait « plus jamais ça » après la mort de Kevin et Sofiane dans les mêmes conditions. La municipalité Piolle (Verts/PG) n’a pas bougé le petit doigt. La situation est « normale » dans la ville apaisée.

En juin 2010 la municipalité Despot/Safar (PS) avait regardé ailleurs quand, un vendredi ,deux policiers municipaux avaient été braqués par une arme à feu. Elle n’avait même pas porté plainte. Un mois après en juillet le quartier s’embrasait parce que la police osait pénétrer en poursuivant les braqueurs d’Uriage…

<< kevin-et-sofiane-le-proces-de-villeneuve-naura-pas-lieu/

LUNDI: les POLICIERS ATTAQUES au GAZ LACRYMOGENE à VILLENEUVE…

Lundi des policiers qui patrouillaient dans le quartier de la Villeneuve ont été la cible d’un jet de gaz lacrymogène, aspergé par quatre jeunes qui ont pris la fuite à la hauteur du 110, galerie de l’Arlequin. Trois d’entre eux ont pu être rattrapés et contrôlés par les gardiens de la paix, qui ont dû, à leur tour, faire usage de gaz lacrymogène car ils ont été prisnà partie par des « jeunes « qui tentaient de défendre les agresseurs de policiers.

<< agglo-apaisee-63-de-delinquance-a-grenoble-par-rapport-aux-villes-comparables/

… AUX PROJECTILES DIVERS à MISTRAL

Mercredi des policiers qui contrôlaient des jeunes à scooter ont été pris à partie par une dizaine « d’habitants « de Mistral qui leur ont lancé des projectiles.  Des patrouilles de police sont alors arrivées en renfort et ont fait fuir les agresseurs. Mercredi encore des cambrioleurs ont brisé la vitre de la porte d’entrée d’un salon de coiffure situé 34, boulevard Maréchal-Foch à Grenoble. Ils ont été rattrapés rue Henri-Wallon à Saint-Martin- d’Hères.

AGRESSE pour lui PRENDRE SA VOITURE

Dans la nuit de mardi à mercredi un automobiliste a été agressé par plusieurs inconnus qui lui ont porté des coups pour s’emparer des clés de sa voiture, une Renault Clio. Le véhicule a été repéré peu après, dans le quartier de la Villeneuve, à Grenoble, par des policiers qui ont pu l’intercepter, place des Géants.

AU LYCEE LOUISE MICHEL EN 4X4 AUDI Q7…

Lundi vers 17 h des policiers qui surveillaient un 4×4 Audi Q7, faussement immatriculé et stationné rue Louise-Michel à Grenoble, ont vu un jeune garçon sortir du lycée et monter à bord,. Il est alors parti, en rayant au passage une voiture en stationnement, et a pris la fuite lorsque les policiers ont voulu le contrôler. Ces derniers ont alors utilisé une herse pour l’arrêter mais le suspect est parvenu à s’échapper en abandonnant le véhicule rue Paul-et-Germaine-Veyret.

ARRÊT ARLEQUIN: 3 GARçONS MENACENT d’UN COUTEAU et DONNENT UN COUP de POING

Mardi vers 16 h un groupe de trois garçons s’en est pris physiquement, et apparemment gratuitement, à un adolescent de 16 ans, à l’arrêt de tramway “Arlequin”.Le jeune homme a été menacé d’un couteau et a reçu un coup de poing au visage mais rien ne lui a été volé. Alertés, les policiers ont rapidement interpellé trois suspects, âgés de 14, 15 et 17 ans, correspondant au signalement donné par la victime.

Sous Destot, E.Piolle estimait que la ville avait une image d'insécurité...

Sous Destot, E.Piolle estimait que la ville avait une image d’insécurité…ça a changé!

ARRACHAGES de SACS à MAINS AU COUTEAU

Lundi vers 18h30 Une femme de 48 ans s’est fait arracher son sac à main par deux hommes qui ont pris la fuite avenue Marcellin-Berthelot à Grenoble.Peu après 23 h 30 ce même jour, une passante a également été menacée d’un couteau par deux voleurs qui l’ont contrainte à leur remettre son sac à main, avenue du 8-Mai-1945

Mardi matin, une autre femme a été victime du vol de son sac par deux inconnus, place des Saules .Mardi vers 23 heures, un jeune homme de 20 ans a également été menacé d’un couteau par deux hommes qui lui ont volé son smartphone et 100 euros, rue Pierre-Sémard à Grenoble.
( source de ces faits: le Dauphiné Libéré )

AUCUN PARENT CONVOQUE par E.PIOLLE Président de l’OPHLM

Bien entendu aucun parent de ces mineurs délinquants locataires dans des logements sociaux n’a été convoqués par E.Piolle qui préside l’OPHLM pour recevoir des avertissements ou des amendes. Aucune contrainte ni contrôle ne sont effectués avec leur scolarisation ( obligatoire) et les éventuelles prestations sociales perçues. Evidemment aucune caméra de vidéo protection n’est installée afin de dissuader ( ou , et) permettre les identifications. Pas question de capter les immatriculations des voitures par caméras ce qui permettrait de repérer immédiatement les voitures volées et prévenir des agressions ou des cambriolages.

<< a-carignon-10-mesures-pour-faire-redemarrer-grenoble/

KEVIN et SOFIANE MORTS POUR RIEN ?

La leçon de la mort violente de Kevin et Sofiane n’a pas été tirée. La municipalité Piolle poursuit la fuite en avant de la municipalité Despot/Safar.

<< emeutes-de-villeneuve-la-vraie-histoire-dun-echec/

DE DUBEDOUT (PS) à PIOLLE (Verts/PG) la MÊME IRRESPONSABILITÉ

Le macadam grenoblois va compter encore de nombreuses victimes à venir. Le procès des élus grenoblois de Dubedout (PS) à Piolle qui conçoivent un urbanisme propice à la délinquance et refusent d’assumer leur part de responsabilité dans les sanctions à prendre pour faire reculer la violence , n’a pas encore eu lieu. Pour changer de politique, il faudra l’ouvrir.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *