UN DÉJEUNER ANTI-CHALAS

La bienveillance n’est pas la vertu la mieux partagée à la République en Marche (LREM). Des présidents d’associations viennent de révéler qu’ils ont été choqués d’avoir été invités à déjeuner le 20 mars dernier par Olivier Six délégué du parti dans l’Isère et Jean-Claude Borel-Garin candidat potentiel du PS ou de LREM , afin de discuter des problèmes municipaux.

Ce déjeuner devait être gardé confidentiel afin que la candidate officielle d’En Marche, la Députée Emilie Chalas n’en soit pas informée.

UN RETRAIT CONTRE LA PRÉSIDENCE de la MÉTRO

Pourtant Olivier Six aurait échangé son retrait de la course à la Mairie face à Emilie Chalas contre la Présidence de la Métro. LREM rééditant à son seul profit l’expérience désastreuse Piolle/Ferrari qui a fait disparaitre notre agglomération des radars.

Difficile de suivre les manoeuvres des politiciens locaux ? S’agit il de construire en parallèle une alternative à Emilie Chalas ou de préparer le terrain à Olivier Noblecourt ( Ps repenti) partisan de l’alliance avec Piolle? Ou veulent- ils en venir ?

M.SAVIN (LR) CHERCHE LE SECOURS DU PS…

N’a t on pas vu également le Sénateur LR Michel Savin chercher le secours de MJ Salat la vice Présidente (PS) de la Métro, ex Adjointe catastrophe de Michel Destot au personnel ? Accompagnée de l’apparatchik Maxence Alloto représentant le PS d’Olivier Faure en pleine déliquescence ?

L’affolement de la classe politique locale que nous avions analysé il y a quelques semaines se révèle d’un degré encore plus élevé que nous le pronostiquions.

Eric Piolle n’était -il pas lui-même en polo chez Morandini ! Juste avant d’aller chez Hanouna.

17 avril 2019