E.PIOLLE DONNE SON POUVOIR à M.CHAMUSSY POUR 54 DÉLIBÉRATIONS

A la Métro M.Chamussy supplée  … Eric Piolle, A-S Olmos, M.Rakoze, Y.Mongaburu, H. Sabri et vote pour eux recevant leurs pouvoirs pour  54 délibérations comme en témoigne le compte rendu d’une séance publique.  (1)

Ainsi les Rouge/Verts Grenoblois peuvent ils s’absenter de la séance et faire leur com’ ; ils voteront quand même les délibérations grâce au conseiller de…”l’opposition” en qui ils ont toute confiance. Il est plus sur que les Insoumis de sa majorité?

UNE CONFUSION DES INTÉRÊTS

A ce stade de confusion des rôles, des sentiments et des intérêts, les grenoblois comprennent que les élus locaux s’entendent parfaitement entre eux et qu’il n’y a aucun changement à attendre de ce côté là. Les controverses ne sont qu’apparentes et ne touchent pas aux intérêts des uns et des autres. On comprend – entre autres- pourquoi un agent trouble a pu être rémunéré par la ville pendant 15 ans,  connu de tous les élus, sans jamais rendre compte de son activité au conseil municipal (et pour cause il dirigeait un cabinet noir au service des élus PS et Verts/Ades) et sans même figurer dans l’organigramme.

M.CHAMUSSY PETIT TÉLÉGRAPHISTE de E.PIOLLE

A 17 mois du renouvellement municipal, alors que l’agglomération est économiquement asphyxiée, que Grenoble explose et la municipalité présente un bilan accablant, savoir que des élus pour lesquels on a voté afin qu’ils s’opposent à cette politique jouent simplement le rôle de petit télégraphistes des Rouge/Verts Grenoblois écoeure un peu plus. Et donne vraiment envie de changer, mais pour de bon.

CAUTION du CHÈQUE DE FERRARI à PIOLLE...

(1) Figure la délibération qui permet à C.Ferrari de faire un chèque de 6M € pour terminer son mandat par un paiement accéléré des actions de GEG ! Après 2020 la ville ne percevra plus qu’1 M€ par an….

24 octobre 2018