RUE DESAIX, LES PIÉTONS OUBLIÉS

Comme partout dans la ville le piéton est martyrisé rue Desaix à proximité du quartier de Bonne. Un grenoblois nous adresse les images du passage piétons “qui ressemble à un champ de pommes de terre après le ramassage” nous dit il.  Mal voyant, handicapé, personne âgée… traverser la rue est une épreuve.

Bien entendu tout Grenoble est dans cette situation lamentable puisque la municipalité préfère sa com’ et ses opérations coûteuses pour Bobos fortunés plutôt que de traiter de la vie quotidienne des grenoblois. On le sait le petit patrimoine est aussi abandonné que le gros. La Chambre Régionale des Comptes à jugé que la ville était dans l’incapacité financière d’y faire face.
C’est d’ailleurs pourquoi seul le “BIg Bang” proposé par la liste de la société civile est au niveau des problèmes de Grenoble: en dégageant de nouvelles, recettes, vendant le patrimoine délaissé, elle se donne les moyens d’investir à nouveau. Tout le reste est bavardage.

7 novembre 2018