RUE DE PALANKA : LES NIDS DE POULE

RUE DE PALANKA : LES NIDS DE POULE
14 janvier 2020
    

Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres que nous adresse cet habitant de la rue de Palanka qui ne comprend pas qu’on puisse laisser chaussée et trottoir dans cet état.

Car cette situation se reproduit dans toute la ville. Les grenoblois ne savent pas que les seuls travaux entrepris pour les autoroutes à vélos et les chaussées qui sont refaites en même temps sont essentiellement financés par la Métro et le SMTC.

LA muicipalité Piolle n’ayant plus un sous vaillant elle est dans l’incapacité d’entretenir les chaussées et les trottoirs de la ville. On aboutit donc à des situations ubuesques là ou sont développées les autoroutes à vélo avec un macadam flambant neuf (et sans arbres au passage) : tout à côté les chaussées sont défoncées. Il suffit de regarder quartier de la gare….