ROMS à H.TARZE : la MAIRIE NE RÉPOND PLUS

Eric Piolle est aux abonnés absents. Les riverains du parc Henri Tarze nous alertent sur le développement des camps de Roms prés de la gare. "Aucune réponse de la mairie ni de la police municipale quand à nos appels ou alerte à ce sujet... La tension dans nos immeubles commence à monter et je vous laisse imaginer les conditions sanitaires pour ces gens et dans notre quartier..." nous écrivent ils. Au lieu de le sécuriser et de le protéger comme c'est de son devoir la municipalité laisse faire. Elle a pour objectif de bétonner aussi cet espace vert situé à côté des 520 logements du Clos des Fleurs. On le sait les habitants sont mobilisés. On le sait à Mistral le camp de Roms a brûlé après les tensions créées avec les habitants. Cette anarchie dans la ville se développe alors que la municipalité a installé pour 200 000 €de chalets au Rondeau pour accueillir des Roms avec des dépenses de fonctionnement de l'ordre de 60 000 € par mois! S'agissant du parc Henri Tarze l'équipe de la société civile propose de le sanctuariser et d'en faire un jardin qui sera gardé par la police montée comme le propose Alain Carignon