RAS LE BOL de la COM’ de PIOLLE

Les panneaux de la com’ municipale s’entassent de partout. A chaque coin de rue la moindre minuscule action municipale est commentée pour vanter les mérites du Grand Timonier.

Cette com’ pesante, incessante, lourdingue qui a pour objet de pénétrer la part de cerveau disponible des grenoblois ne peut pas remplacer la concertation sur les projets.

Après s’être aperçu qu’il ne pouvait pas poursuivre sa campagne de promotion directe au-delà du 1 er septembre, Eric Piolle n’a plus su que faire de tous ses panneaux installés dans la ville.

En catastrophe il a fait réaliser une affiche sur … le programme des animations dans la ville sur l’année ! Mais cela ne pouvait pas tenir et les panneaux sont à nouveau vides, utilisés pour des affichages sauvages.

Finalement il participe lui-même à la dégradation de notre environnement urbain. Qui dira aussi le coût de toute cette gabegie et cette incompétence crasse ? Les grenoblois sont épuisés par cette propagande d’un autre temps. Ils n’ont pas besoin de panneaux pour qu’on leur explique pourquoi ça ne marche pas, mais de résultats.

3 octobre 2019