QUAND E.PIOLLE EFFACE LES TAGS…

Contesté par une frange de son extrême gauche, Eric Piolle fait fonctionner le Karcher !

Les habitants de la gare constatent avec effarement la “lutte” que se livrent l’extrême gauche et les services de la ville à l’emplacement du camp de Roms évacué sous l’estacade Berriat/Gare.

DES PLOTS EN BETON POUR EMPÊCHER LES CAMPS

Après avoir posé des rochers , Eric Piolle a fait installer des plots en béton afin d’empêcher toute nouvelle installation. Un procédé discutable d’ailleurs car rien n’interdit de se mettre au milieu de la voie piétons.

DES SLOGANS VENGEURS ANTI PIOLLE

Mais tous les jours les anarcho/gauchos couvrent ces plots de slogans vengeurs et tous les jours les services municipaux viennent effacer le travail. On croit pas que ce soit une question esthétique qui motive ces actions car ces plots rouges n’embellissent pas vraiment ce secteur stratégique ( arrivée des touristes et des visiteurs..)

TOUT CE QUI GÊNE PIOLLE EST EFFACE

Cette célérité dans la suppression des tags s’exerce seulement dans ce qui gêne politiquement le Grand Timonier. Partout ailleurs la tolérance est très grande. Personne ne sait jusqu’à quand cette guéguerre aux frais du contribuable va durer.
E.Piolle a bien fait de Grenoble une pétaudière.

1 décembre 2019