PROPRETÉ : QUE FAIT E.PIOLLE ?

Jusqu’à quand cela va t-il durer ? En mai 2018 il lançait la prophétique “mobilisation pour la propreté”. Pathétique.

A l’assemblée des habitants du Village Olympique, Antoine Back (!) a reconnu à propos du ramassage des encombrants : “ça ne fonctionne pas”. Merci cela n’avait pas échappé aux grenoblois. “En juin les dépôts sauvages seront traités par la ville”.

L’APPROCHE DES ÉLECTIONS FAIT PEUR

Ainsi après 5 années pendant lesquelles les grenoblois se sont épuisés en mails, appels téléphoniques des élus, interpellations voilà que l’approche des élections fait bouger nos élus.

“UNE IMPATIENCE DE LA VILLE…(!)

Antoine Back a affirmé que de leur part “il y avait une impatience de la ville avec la Métro” (!). Qu’est-ce que cela aurait été s’ils avaient été patients. L’élu de la Métro chargé de ces questions est pourtant un Vert, Georges Oudjaoudi, la Première Vice Présidente chargée de l’administration est Claire Kirkyacharian (Verts/Ades) ex compagne de Raymond Avrillier. Ils sont dans un monde connu ou les contacts sont simples comme un coup de fil. Mais ils n’ont rien résolu.

Pendant ce temps dans les escaliers de secours de la place des Géants, au N° 60, les déchets “fleurissent”, ici, c’est habituel et les habitants n’en peuvent plus de l’incurie du fameux “bailleur”, devinez qui ? E. Piolle (Verts/PG) Président d’ACTIS qui, trop préoccupé par son avenir, n’est pas très préoccupé par les habitants du secteur, les quartiers sud !

Ou bien ici, devant le Musée de peinture, ou l’accueil est on ne peut plus élégant, toujours cette ville dont l’image de marque est parait-il la préoccupation de MM Ferrari et Piolle …

Ou ici devant la déchetterie Jacquard, ou encore à Teisseire ou bien place du Général Ferrié. Des habitants de tous les quartiers sont excédés comme en témoigne la réaction de ce Grenoblois qui a publié une vidéo sur sa page facebook…(ci-dessous)

8 juin 2019