PRIX de PIOLLE : MÉFIANCE

Eric Piolle aurait aussi reçu "la palme d'Or pour les cantines". Pourtant ses annonces sur la part du bio dans les restaurants scolaires ne sont pas suivies d'effets selon nombre d'observateurs et les objectifs annoncés ne seront pas tenus. C'est comme le baromètre MeilleursTaux.com et Jobijoba dont il se vante également plaçant Grenoble en tête en fonction du prix de l'immobilier et des offres d'emplois.  Si on comprend bien que notre ville soit "bien placée" sur le premier point puisqu'elle subit la plus forte baisse de la valeur des biens de France, on a du mal à comprendre sur l'emploi. Le jugement de la Chambre régionale des Comptes rappelle que nous avons un “taux de chômage de 15,7 % contre 11,6 % dans l’Isère et 15 % de la population déjà dans les quartiers prioritaires.” E.Piolle a fait disparaitre Grenoble de la carte ou on va embaucher le plus. Méfiance donc. Déjà la municipalité avait claironné « C’est une grande fierté pour Grenoble de recevoir ce prix. Il vient récompenser le travail réalisé pour devenir une ville en transition, c’est-à-dire une ville durable et conviviale »  Il aurait reçu le prix « Energies Citoyennes«  ( !). Il s'est avéré qu'il s'agissait d'une totale fake news, la municipalité était contrainte de le reconnaître . Alors attendons la suite...