POUR LE GAM, M.CHAMUSSY RECYCLE DESTOT

"Mais enfin M. Chamussy, quitte à recruter dans l’ancienne équipe de Michel Destot, partez à la pêche au gros, car c’est pas deux ou trois sardines façon plumitifs qui vont vous permettre de vous faire élire…"écrit le Groupe d'Analyse Métropolitain (GAM) au moment ou Matthieu Chamussy reconstitue le dessous du panier de la municipalité Destot et produit un robinet d'eau tiède. Le GAM lui conseille : "recrutez donc Michel Destot lui-même, ce sera plus simple ! (et là on verra vos vraies qualités d’officier traitant) Nous, on veut  bien que vous soyez le neveu d’Annie Deschamp, M. Chamussy, mais recruter dans le bocal ne fait pas changer la population de l’aquarium, et renouvelle encore moins l’eau." RENOUER AVEC L'IMMOBILISME QUI A FAIT TANT de MAL à GRENOBLE  En effet vouloir poursuivre la catastrophique politique de la municipalité Destot en renouant avec l'immobilisme qui a fait tant de mal à Grenoble est une faute majeure. Ce n'est pas parce que Michel Destot a réussi a passer entre les gouttes pendant 19 ans avec des discours vides et une inefficacité établie que les grenoblois en redemandent. Ils ont bien compris la situation d leur ville. Le recyclage des élus de seconde zone de la municipalité Destot par Matthieu Chamussy aboutit à exonérer les élus PS de leur bilan financier et lui interdit d'incarner l'alternative dont Grenoble a besoin. Car on connait l'aboutissement de cette faiblesse : amener l'électorat d'opposition à avoir à choisir entre Piolle et le candidat de gauche au second tour et le conduire à voter pour le second. Plus on avance plus la clarté et la vérité, les solutions de rupture incarnées par les collectifs de citoyens autour d'Alain Carignon font la différence dans l'opinion grenobloise : elle se mobilise de plus en plus pour une véritable alternance.  

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.