Pour le DL , ” Grenoble le Changement, le site qui cartonne “

jaime-grenoble-et-glc-300x243 " Elle se poursuit sous la bannière du collectif “Grenoble, le chan­gement”, dont le site propagandiste cartonne sur inter­net et les réseaux sociaux " écrit Eve Moulinier du Dauphiné Libéré ( 6/9/16) en rendant compte de la campagne d'information et de débats lancée par notre collectif. Le quotidien a l'honnêteté de reconnaitre les faits et de rendre compte même s'il fait naturellement la part belle au pouvoir local dominé par la gauche, le PS et les Verts le PG et l'officine de Raymond Avrillier, l'ADES. FBI RECUSE l'ETAT de DROIT QUAND ça L'ARRANGE... De son côté le site d'information Place Gre'Net rend compte également contrairement à France Bleu Isère qui effectue des choix éditoriaux partisans son rédacteur en chef Léopold Strajnic étant sur la ligne Avrillier: il récuse l'état de droit quand ça l'arrange, celui qui permet à Alain Carignon de s'exprimer à part entière  (et un peu plus compte tenu de son bilan de Maire!) et se substitue à la justice. <<< les-vertsades-a-grenoble-les-derives-du-systeme-avrillier/ POUR EPARGNER  A R.AVRILLIER et SES AMIS  VERTS/ADES de RENDRE DES COMPTES Cette posture ayant pour seul objet d'épargner aux élus Verts/Ades de rendre des comptes. Pourtant même Eric Piolle les critiquait  dans le JDD estimant  « A Grenoble, on a raté le train de l’intercommunalité il y a quinze ans. ». <<< /e-piolle-reconnait-au-jdd-grenoble-la-ville-la-plus-en-difficultes-de-france/ GRENOBLE A PRIS LA TÊTE POUR LES IMPÔTS A CAUSE de LEUR GESTION Raymond Avrillier était Vice Président de la Métro et les Verts/Ades cogéraient Grenoble avec Destot. C'est à l'issue de cette très belle gestion de la ville ( 95/2008) que les impôts augmenteront de + 10 % ( en 2009) et que Grenoble prendra la tête des grandes villes pour l'impôt sur les ménages et ne lâchera plus sa place de première! <<< e-piolle-vertspg-on-est-premier-pour-limpot-cdans-lair/ Parmi les médias il y a ceux qui constatent les faits , reconnaissent l'impact de notre site et acceptent que notre collectif - avec d'autres- porte le débat et puis il y a les autres...

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *