Patrick BRUEL DÉNONCE L’ABSENCE de ZÉNITH

Pour les concerts aussi Grenoble est à la traine. Le Summum à bientôt 30 ans. Créé par la municipalité Carignon il n’a pas été rénové en profondeur et depuis des années maintenant les grandes villes se sont dotées de Zenith adaptés aux artistes et au public. Sur ce plan aussi l’image de notre ville est dégradée car le milieu du spectacle est un fort vecteur de com’.

P.BRUEL : “Vous savez, il faut accepter de venir ici...”

Récemment Patrick Bruel a réitéré les critiques exprimées par tous. D’abord sur les liaisons :  «vous savez, il faut accepter de venir jusqu’ici, hein «  (DL du 25/3/19) faisant allusion à l’absence de ligne à grande vitesse. Eric Piolle a récemment confirmé qu’il y était hostile !  Grenoble doit demeurer une exception parmi les grandes villes en refusant le TGV.

“IL NE PEUT PAS NE PAS Y AVOIR de ZÉNITH à GRENOBLE”

Mais Patrick Bruel compare également -cruellement- Grenoble avec les autres villes : « Il ne peut pas y avoir un si beau Zénith à Clermont-Ferrand, à Bordeaux, à Saint-Étienne et ne pas avoir de Zénith à Grenoble. » Le chanteur comédien ne sait pas que la ville aux impôts les plus élevés de France est exsangue financièrement, au bord de la mise sous tutelle. Même son hôtel de ville devrait être fermé car non conforme aux normes de sécurité.

E.PIOLLE A MIS GRENOBLE EN CRISE

Eric Piolle occupe les grenoblois avec une ruche pour abeilles, des toilettes sèches, des fontaines ludiques évidemment très sympathiques.

Ça permet d’éviter tous les sujets qui fâchent, tous les dossiers et le patrimoine à l’abandon et de cacher la véritable crise dans laquelle est plongée la ville.

21 avril 2019