M.BOILEAU (Verts/Ades) ABANDONNE…

M.Boileau élue ( Verts/Ades) depuis 1995 portera une lourde responsabilité dans la dégradation du logement à Grenoble du fait des postes occupés par elle

Une vétéran du clan Avrillier/Comparat ( elle est la compagne de Vincent Comparat le Président des Verts/Ades) a annoncé qu'elle abandonnait le prochain combat municipal.

Pièce essentielle du puzzle puisqu'elle est élue depuis... 1995 avec une seule interruption ( 2009/14) à des postes clefs , notamment la présidence de l'OPHLM sous Destot , Maryvonne Boileau est toujours aujourd'hui directement responsable du logement social, ( elle préside Grenoble-Habitat), chargée de la politique de la ville et a repris en mains le secteur de Villeneuve, Catherine Rakoze, l'élue éliminée, étant jugée comme défaillante dans le dispositif de la majorité.

LES ÉLUS VERTS/ADES PORTENT LE POIDS DE L'ÉCHEC

M.Boileau ne pouvait évidemment plus demeurer en poste dans l'avenir du fait des annonces d'Eric Piolle qui veut " renouveler son équipe" (!) et également du poids de l'échec de ce mandat que va particulièrement porter le groupe des élus Verts/Ades , le premier des élus de la majorité municipale avec 15 membres.

QUID DU SORT de Laurence COMPARAT ?

On ne connait pas encore le sort de la passionaria Laurence Comparat la fille de Vincent, également Adjointe au Maire, qui était professionnellement chargée du poste écrasant du " développement durable" de l'Université Stendhal. Le dispositif Avrillier a montré plus que ses limites dans l'exercice du pouvoir concentré en quelques mains: une catastrophe.

GRENOBLE HABITAT : UNE USINE à CASH

Avant de partir Maryvonne Boileau transforme visiblement" Grenoble-Habitat" en usine à cash du clientélisme municipal, faisant signer des chèques à ses subordonnés en veux-tu en voilà ,comme un vulgaire Christophe Ferrari, à tous ceux qu'elle veut soutenir.

IL FAUDRA RENDRE des COMPTES

C'est peu dire que de rappeler à tout ce beau monde qu'il faudra rendre des comptes et produire des justificatifs l'année prochaine. Il serait opportun de se mettre déjà au travail...