LOGEMENT : GRENOBLE DISPARAIT des TABLEAUX

Le Journal du Dimanche (JDD) a publié un tableau victorieux des villes qui attirent en matière de logement.

Sous le titre “l’ancien s’envole” figurent Paris, Rennes, Lille, Lyon, Strasbourg, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Marseille et Nice.

Grenoble a disparu du tableau. En seulement 6 ans la municipalité PIolle aura réussi a déclasser la ville, lui faire rejoindre Amiens, St Etienne , Clermont-Ferrand et autres riantes contrées.

LA PLUS FORTE BAISSE DE VALEUR des BIENS

“Le Monde” a publié une carte de France montrant que Grenoble subissait la plus forte baisse de valeur des biens de France. En 6 ans de mandat les grenoblois de la classe moyenne ont perdu des millions d’€ cumulés appartement par appartement, biens commercial par biens commercial.

UN APPAUVRISSEMENT SANS PRECEDENT de la CLASSE MOYENNE

C’est un appauvrissement sans précédent qui aura été réussi en une poignée d’années. Le cumul de la bétonisation, de la ghettoïsation des quartiers, du laxisme qui laisse la délinquance prendre le pouvoir produit cet effet répulsif et ces résultats catastrophiques.

Le vote du mois de mars sera décisif pour les propriétaires grenoblois aussi.

12 septembre 2019