L’ÎLE VERTE : Les TROTTOIRS DÉFONCÉS

L’ÎLE VERTE : Les TROTTOIRS DÉFONCÉS
18 janvier 2020
    

D’un habitant de l’Ile Verte, nous recevons ces photos qui démontrent, s’il en était encore besoin l’état de délabrement et de manque d’entretien dans lequel le grand timonier a mis la ville

Dangerosité, risques d’accidents… se promener devient un parcours du combattant.

Avec les années, les racines des arbres se développent et soulèvent les pavés. Quartier Île Verte, de la place Dr Girard au boulevard Maréchal Randon, le risque de heurter un pavé et de chuter est important.

A défaut de mieux, de la peinture orange a été mise (par un riverain ?) pour attirer l’attention des piétons.
A quand un travail de rénovation ? En guise de ville “high-tech du XXIème siècle”, nous avons une “ville en transition” vers… la décrépitude.

Car l’exemple de l’Ile Verte se retrouve dans toute la ville. Eric Piolle peut refaire du macadam financé par la Métro avec ses autoroutes à vélos, mais partout ailleurs il n’a pas un centime d’€ pour entretenir la chaussée et les trottoirs.

Il a ruiné Grenoble. Les Grenoblois en subissent les conséquences au quotidien.