LES GRENOBLOIS N’EN PEUVENT PLUS

Route de Lyon un camp de Roms brûle lui aussi “tranquillement” si on ose dire. Les riverains observent médusés le nuage de fumée inquiets pour les personnes et la pollution.

Rue de Bonne la responsable du magasin Chevignon a été tirée de son lit cette nuit : les malfrats avaient jeté une pierre, cassé la vitrine et se sont emparés de vêtements. Sur image, elle les a reconnu, inquiète, comme étant venu repérer les lieux quelques jours auparavant. Faut il définir leur style ?

Rue Guétal, rue Millet, Rue Raoul Blanchard … les habitants nous adressent ces poubelles débordantes, ces détritus qui jonchent le sol, cette saleté repoussante qui dénature Grenoble.

A VIlleneuve Eric Piolle continue d’entasser la misère sur la misère et ghettoïse le quartier : le 12 rue des Trembles a été affecté à une association qui reçoit les sans papiers comme si le quartier avait besoin de recevoir encore plus de personnes en difficultés !

Le cumul de l’incohérence et de l’irresponsabilité produit cette ville qui ne ressemble pas au Grenoble que nous aimons et que nous voulons.

Pendant ce temps Eric Piolle parade dans des clips, en T-shirt, se pose ridiculement “face à Trump” (!) qui ne le connait évidemment pas et se moque bien de ce qu’il pense.

Un Eric Piolle qui va devoir redescendre sur terre et se poser “face aux grenoblois”. Qui le connaissent un peu mieux et savent à qui ils ont à faire au vu de ses résultats !

10 octobre 2019