IMMOBILIER MALHERBE : PERTE DE 30%


“Je me permets d’ envoyer ce mail car pour des raisons professionnelles nous devons quitter la région (nous partons en Savoie) et depuis 1 mois nous avons mis notre appartement en vente.

“Nous habitons dans le quartier Malherbe, nous y sommes très bien mais pour “des raisons politique évidentes” les futurs acheteurs qui aiment l’appartement ne veulent pas venir dans le quartier.

“En 9 ans notre appartement a perdu 1/3 de sa valeur, nous l’avons acheté 140 000€ et nous le vendons 109 000€.

“Je considère que nous, particuliers qui payons  nos impôts qui votons, sommes victimes de tout cela et on se retrouve dans des situations financières difficiles.
“Vous aurez compris que nous cherchons un acheteur…si vous croyez en l’avenir de Grenoble, venez investir à MALHERBE.

“J’ai envoyé un mail à l’attention de MR PIOLLE , j’attends sa réponse.”

Le quartier Malherbe n’est pas plus épargné que les autres par les voitures brûlées et la saleté

Quoi de mieux que ce témoignage qui s’ajoute aux statistiques nationales publiées qui démontrent que la municipalité paupérise Grenoble, la ghettoïse a tour de bras .

Ce couple de famille moyenne est donc spolié comme tout le sud de la ville. Ils ont payé les impôts les plus élevés de France, le taux de taxe foncière le plus élevé et leur bien a perdu 30 % de sa valeur.

Comme le dit souvent Alain Carignon, si “un propriétaire ne vote pas pour le collectif de la société civile, c’est qu’il n’a pas de cervelle”.

En effet tout le projet porte sur la requalification de Grenoble.

21 juin 2019