HIVER : LES PALMIERS DE SORTIE

E.Piolle ne sait plus quoi faire pour tenir jusqu'en mars prochain avec les arrivées de campement. Il a donné consigne à la police municipale d'évacuer toute nouvelle installation avant les élections.

Après c'est une autre affaire ! Dans la précipitation, pour empêcher l'installation des camps de Roms, à la gare, il a même ressorti les palmiers sensés être au chaud l'hiver. On ne sait pas si c'est très écologique, si ceux-ci survivront. A 1 000 € pièce ça n'a pas d'importance pour le Grand Timonier.