GRENOBLE, BEYROUTH ou MEXICO ?

Un habitant angle de la rue Alphonse Terray et rue de Suède nous adresse cette image de voiture -une BMW- qui a brûlé sous ses fenêtres dans le quartier Saint Bruno, hier soir mardi vers 19 h30.

UNE POLLUTION QUI A DURÉ LONGTEMPS

Il nous signale la forte odeur et une pollution qui a duré longtemps, l’arbre endommagé et la “chance” que sa voiture qui était stationnée avec d’autres sur le parking n’ait pas pris feu.

VOITURES BRÛLEES : LA FOURRIERE EST PLEINE

Ce n’est qu’une voiture brûlée supplémentaire parmi les centaines qui partent en fumée chaque année dans tous les quartiers. On le sait, la fourrière réduite en espace ne peut parfois plus les accueillir, elle est pleine. Au grand dam des quartiers qui sont contraints de vivre dans une ambiance de carcasses calcinées, type Beyrouth.

UNE FEMME SE FAIT PRENDRE SA VOITURE AU FEU ROUGE

La multiplication de car-jacking inquiète aussi. Six hommes ont contraint une femme à descendre de sa voiture à un feu rouge de la rue Paul-Helbronner, sous la menace d’une arme, et sont partis avec le véhicule. Ça c’est Mexico ou il faut traverser certains quartiers de la ville sans s’arrêter aux feux rouges.

Par ailleurs tous les lieux publics deviennent dangereux. A la Poste récemment les employés ont fait jouer leur droit de retrait et les usagers ont été effrayés : l’individu menaçant n’a pas hésité à sortir un couteau et un poing américain.

Idem dans le Tram ou très tôt un matin vers 6 heures, 3 jeunes qui volaient un portefeuille et ont été découverts ont sorti un couteau et menacé tous les passagers. On le sait nombre de Grenoblois ont renoncé aux transports en communs : ici c’est Rio.

A partir de quel niveau de délinquance Eric Piolle acceptera-t-il d’abandonner ses dogmes ? Grenoble est déjà la première grande ville de France pour les agressions et les vols à la tire pour 1000 habitants.

Vise t il le record d’Europe ?

27 novembre 2019