GRE’ MAG RÉÉCRIT AUSSI L’HISTOIRE

Dans le numéro spécial de propagande de ... 68 pages distribués aux grenoblois, Gre'Mag y va fort en matière d'histoire présente comme nous le montrons par ailleurs. Mais les deux pages de "souvenirs " sur le passé de Grenoble méritent aussi leur mention spéciale. Comme en URSS au temps des photos retouchées, l'histoire grenobloise est revisitée par la méthode du mensonge par omission. Ainsi la somme toute modeste rue St Jacques devenue piétonne est inaugurée par Hubert Dubedout en 1980 nous fait savoir Gre'Mag avec une photo et sa légende. LA PREMIÈRE LIGNE de TRAM EST RÉALISÉE et INAUGURÉE PAR ON NE SAIT QUI  Tandis que la création de la première ligne de tram qui piétonnise l'avenue Alsace-Lorraine et la rue Félix Poulat est inaugurée en septembre 1987 par... on ne sait pas qui.  La légende de la photo ne le dit pas. Pourtant 4 ans auparavant, en juin 1983 les grenoblois ont décidé du tram par un référendum promis et organisé par la même municipalité. La décision comme la totalité des travaux se déroulent donc bien sous l'égide de celle-ci. LES RÉDACTEURS de GRE'MAG  SE CONFORMENT à L'HISTOIRE OFFICIELLE DÉFINIE par le GUIDE SUPRÊME La Pravda locale qui établit la rétrospective n'a pas le droit d'en donner le nom. Les rédacteurs doivent se conformer à l'histoire officielle telle qu'édictée par le Grand Timonier Grenoblois dans l'un de ses nombreux discours fondateurs de la ville  : « Quel meilleur exemple que le tram ! Quand les grenoblois ont exigé, par référendum, en 1983, que leur ville sorte du tout voiture face à  un maire qui  déjà se trompait d’époque. » (discours d’investiture d'Eric Piolle  le 7 décembre 2013 à la Casemate). Il est tout de même étonnant qu'aucune clause de conscience ne se fasse valoir....

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *