F.MALBET : LES JOURNALISTES SOUS SURVEILLANCE

Toujours sous l'emprise de sa Bible, le petit livre rouge d'Avrillier qu'il applique sans nuances (!) Fabien Malbet ( Verts/Pg) met en garde les journalistes contre le pouvoir de... séduction d'Alain Carignon. Pensez donc il aurait existé sous Carignon un manuel de candidats aux élections cantonales leur conseillant de considérer directement les journalistes, de ne pas s'adresser à leur hiérarchie  et de ne pas leur raconter d'histoire !  Un véritable "systéme" selon Avrillier.!  Sur ces bases oh combien inquiétantes, Fabien Malbet averti rien de moins que @placegrenet @leDL_grenoble, @lessor38, @f3Alpes, @bleu_isere @lesAffiches de bien se méfier de Carignon et de ne se laisser aller à aucune faiblesse ! LES JOURNALISTES LE DOIGT SUR LA COUTURE DU PANTALON MALBET Fabien Malbet et les Rouge/Verts peuvent placer les journalistes sous surveillance et leur rappeler la déontologie. Eux mêmes irréprochables, au dessus du lot, ils ne sont pas "partie" dans la bataille politique, mais juges de son déroulement. Ils s'arrogent le droit de décréter l'anathème  à l'égard de ceux qui les gênent et de demander aux journalistes d'avoir les doigts sur la couture de leur pantalon. C'est aussi à ce sectarisme et cette arrogance qu'on les reconnait. ça peut toujours jouer sur des esprits faibles. Le pauvre Malbet, prisonnier du clan, se trompe de pays et d'époque et a mal assimilé le pamphlet  anti-carignon d'Avrillier. Faut pas trop s'attarder aux détails... c'est l'idée générale qui compte car elle perd toute crédibilité si on décortique ce qui la construit. PAUVRE F.MALBET : PAS DE RÉPONSE dans le LIVRE D'AVRILLIER Quant à nous, nous ne donnerons aucun conseil aux journalistes lorsque Eric Piolle sera mis en examen pour favoritisme à propos des marchés sans appel d'offres accordés à des membres de son comité de soutien, pour faux en écriture publique afin de tenter de le camoufler, ou a propos du rachat du siège d'une banque dont le prix réel a été caché aux grenoblois et au conseil municipal et dont la surface d'acquisition est mensongère dans l'acte de vente... Pour commencer. Ce sera à eux de décider s'ils posent -ou non- la question de savoir si un maire mis en examen peut se représenter. Pauvre Malbet, il n'y a pas de réponse dans le livre d'Avrillier.