EN VÉLO TOUT EST PERMIS

Un papa avec ses deux enfants un sur un siège dont l’un dans une position d’insécurité évidente .

Le père tient le parapluie de la main gauche et ne dispose que d’une main pour tenir le guidon et sécuriser ses enfants…

Mais, cerise sur le “vélo” il roule sur le trottoir sur le cours jean Jaurès ! C’est évidemment plus sur.

Cette photo adressée par un piéton témoigne de la désorganisation complète à laquelle ont abouti les décisions Piollesques. Les autoroutes à vélos ne correspondent pas aux besoins des déplacements dans l’hyper centre.

D’ailleurs les villes qui ont une part modale de déplacements en vélos supérieure à Grenoble (Strasbourg, Bordeaux…) n’ont pas choisi ce système dans l’hyper centre.

Les nouvelles voiries avec bordures infranchissables par les vélos, les poussettes, les personnes à mobilité réduite (cours Lafontaine, Cours Berriat…) vont aggraver cette situation. On imagine que certains cyclistes vont les ignorer !

Grenoble va avoir besoin d’organiser sérieusement la cohabitation des différents modes de déplacements et sanctionner les récalcitrants.

Eric Piolle vient d’annoncer qu’il voulait des caméras pour… traquer les automobilistes. Il va falloir qu’il renonce à ses obsessions…

19 novembre 2019