E.PIOLLE RÉFUGIÉ EN ISRAËL…

Elisa Martin le poing levé, Raymond Avrillier dans le dos , le clan des durs à ses côtés, Eric Piolle n’a pas fêté la mi-mandat à Grenoble comme la victoire! ( photo le Dauphiné Libéré)

Pour échapper au bilan de sa mi-mandat Eric Piolle (Verts/PG) s’est réfugié en Israël ou il effectue un long déplacement. Avec Singapour il est vrai, l’Etat n’est pas réputé pour mettre la finance en danger.

http://www.republicains38.fr/la-societe-de-e-piolle-les-aides-sont-publiques-a-grenoble-les-benefices-a-singapour/

Après avoir saturé Grenoble de sa com’ ( ” la ville en transition”!) il a fui et a parlé devant…moins de 30 étudiants  de l’université Hébraïque selon le DL (30/3/17) . A notre connaissance il ne s’est pas rendu dans la ville jumelle de Grenoble, Réhovot. Ce jumelage avec cette ville, centrée sur la recherche, a été réalisé par Alain Carignon , Maire et le regretté Louis Blum.  Si cette information était confirmée elle montrerait à nouveau le mépris du Maire pour la réalité.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/03/10/com-de-e-piolle-le-week-end-de-tous-les-exces/

L’AVANTAGE des CONFÉRENCES LOINTAINES? “les CONTRADICTEURS le SONT TOUT AUTANT” 

A un professeur qui demandait si sa « politi­que était bien acceptée à Grenoble » E.Piolle a répondu en noyant le poisson si on en croit le DL. Le mécontentement des Grenoblois est du  aux “deux oppositions de Grenoble, la droite et les socialistes” oubliant de préciser que la seconde le soutient fidèlement à la Métro, Jérôme Safar et MJ Salat (PS) effectuant un dangereux grand écart pour leurs quadriceps.

Pas totalement dupe, Eve Moulinier la journaliste qui l’accompagne dans ce voyage ajoutant : “Nous, en tant qu’observateur, on en­tendait, de là-­bas, les dents des oppositions grincer…En même temps, c’est l’avantage des conférences lointaines : les contradic­teurs le sont tout autant…”

30 mars 2017

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *