E.PIOLLE : MEFIANCE…

Le taux de confiance à la télévision ne va pas s'améliorer avec la présence hier d'Eric Piolle sur France 2, invité de ... Léa Salamé. Selon le baromètre Kantar-La Croix la crédibilité de la télévision recule encore de 10 points atteignant son plus bas historique : seulement 38 % des téléspectateurs lui font confiance.

En invitant le Maire au bilan le plus accablant, notamment en matière de refus de toute consultation citoyenne rendant le pouvoir aux citoyens à donner une leçon sur la ... VI ème République (!), le service public de télé se moque des grenoblois.

On imagine que le compagnon de Léa Salamé, Raphaël Glucksmann qui était venu soutenir les candidats de Piolle aux élections législatives, couvrant au passage avec cynisme la fermeture des bibliothèques dans les quartiers populaires, n'est pas pour rien dans la manoeuvre.

Ce sont ces aller retour, ces connivences, ces petits arrangements entre amis qui écoeurent et font grossir démesurément la contestation. En se livrant à cette fuite en avant plutôt que traiter les besoins des Grenoblois, Eric Piolle s'expose à une très forte réaction de dégagisme. Mais la télévision ne va pas créer de la confiance non plus !