E.PIOLLE : LES VOEUX à la GRIMACE

E.PIOLLE : LES VOEUX à la GRIMACE
11 janvier 2020
    

C’est pas la joie dans la maison Piolle! A voir les images de ses voeux à la presse on mesure l’hécatombe et ceux à quoi il est en réduit.

Maud Tavel (Verts/PG) une des plus détestée du personnel communal, qui a explosé en vol est confirmée dans son statut de future Première Adjointe. Elle est à a droite du Maire. A sa gauche Elisa Martin régresse d’une case. Tandis qu’Antoine Back (VertsPG) est l’homme qui monte !

C’est dire. Pour les grenoblois les catastrophes annoncées semblent se produire. Le pire. La perspective de Maud Tavel + Elisa Martin + Antoine Back à la tête de Grenoble devrait dessiller les derniers grenoblois encore incertains !

Rassurons-les quand même : il n’est pas prévu que Maryvonne Boileau (Verts/Ades) également présente figure parmi les futurs élus.

Sur le fond Eric Piolle est sur la défensive. Lui qui pérorait il n’y pas si longtemps auprès de tous ses amis et de la droite bête qui marchait dans sa combine sur le thème “Alain Carignon est mon meilleur adversaire” «trouve désormais dangereuse cette fascination qu’ont certains pour (son) talent supposé. Le phénix, le survivant… . » (DL du 10/1/20). Voilà qu’il donne désormais aussi la leçon aux écrivains, aux journalistes. Les grenoblois ne lui suffisaient pas .

S’enfonçant toujours dans les injures contre Carignon, malgré les avertissements qu’il reçoit de ses soutiens et des observateurs sur leurs effets contre productif. Mais comme à son habitude il s’obstine.

Eric Piolle aura bien écrit tout seul l’histoire de son échec programmé.