E.PIOLLE : LA PEAU de CHAGRIN…

Sur le départ des 11 élus Insoumis de la majorité municipale qui vont faire une liste autonome Eric Piolle fait dire que grâce à ça «Il ne serait plus le gaucho de service » (!) (DL du 12/519)

E.MARTIN LE FAIT PASSER pour le “GAUCHO de SERVICE”

Pas gentil pour Elisa Martin la Première Adjointe (PG) qui a pourtant mangé son chapeau même sur les bibliothèques et le plan d’austérité. Ni pour les malheureux Antoine Back et Alan Confesson qui n’ont visiblement pas tout compris du film et continuent de répéter sur le terrain, comme des perroquets, les éléments de langage d’Enzo Lesourt, le conseiller “spécial”.

Le conseiller Spécial de Piolle se fait passer pour un “philosophe” parce qu’il est diplômé en philosophie, comme un diplômé d’histoire est historien etc…

E.LESOURT NOUVEAU PHILOSOPHE….

Rappelons que ce dernier a remplacé de fait Erwan Lecoeur. Diplomé en philosophie il se présente tout simplement comme “philosophe”. On comprend à lire cela l’escroquerie des “glissements” sémantiques qui modifient la réalité à leur seul profit.

A COMBIEN EN EST-IL AUJOURD’HUI ?

Mais sur le fond, en perdant la France Insoumise, Eric Piolle est déjà certain de perdre un pourcentage de voix non négligeables. Ayant obtenu 29 % au premier tour de 2014 , à combien en est-il aujourd’hui compte tenu de sa popularité grandissante ?

Car on doute que les hordes de commerçants -même après lopération de la halle Sainte Claire– viennent compenser la perte de l’électorat Mélenchon. C’est pas les vases communicants.

IL AURA AUSSI RENIÉ LES CONVICTIONS et LES AMIS

Le sondage de juin 2018 réalisé par LREM le situait entre 19 et 21% avec les Insoumis sur sa liste. Et maintenant ? Il va finir comme une espèce en voie de disparition.

Au final ayant aussi renié les convictions et les amis politiques, ceux de la victoire, avec lesquels il s’était engagé au départ. Quel bilan !

18 mai 2019