E.PIOLLE INSTALLE 15 BUNGALOWS…

E.PIOLLE INSTALLE 15 BUNGALOWS…
20 décembre 2019
    

… sans autorisation. Aucune information municipale préalable pour ces bungalows installés rue Leconte de l’Isle. Les quartiers sud manquaient de misère…Les riverains ont évidemment saisi la Mairie, cet bureaucratie devenue anonyme, sans un élu en capacité de répondre ou de décider quoi que ce soit.

AUCUNE AUTORISATION PRÉALABLE…

Comme si avec Piolle la bureaucratie était entrée dans une ère glaciaire. Evidemement aucune autorisation préalable ou Arrêté municipal ne sont indiqués sur le site.

LE DOSSIER EST SUIVI PAR “LA DIRECTION…”

Quant les habitants appellent “on” leur répond que le dossier est suivi par… la direction. Il semble que la ville répondrait à une nouvelle demande d’accueil pendant la trêve hivernale, tout le monde ignorant la population devant être hébergée .

L’HIVER EST UNE SURPRISE POUR E.PIOLLE

“L’urgence” serait le motif de l’absence de toute information et manquements aux règles. L’hiver est évidemment une surprise non programmée pour E.Piolle.

AUCUNE INFORMATION des RIVERAINS

“Faire une réunion de quartier pour la largeur des bordures de trottoir oui, mais prévenir de la mise en place d’installation destinée à abriter une population, non. Drôle façon de communiquer et de se concerter avec les habitants du quartier” nous écrit ce grenoblois riverain.

E.PIOLLE SE MOQUE DES GRENOBLOIS

On est bien dans le Piollisme qui permet aux grenoblois de choisir entre un four à pain ou un poulailler collectif pendant que la piscine Vaucanson est contrainte de fermer, faute d’entretien, privant 2 500 enfants de natation.

AUCUN DOMICILE D’ÉLU PRES D’UN BUNGALOW…

Les bungalows sont la nouvelle mode grenobloise pour les écoles, au Rondeau, comme cela a été le cas cours de la Libération (Galtier) avec le succès que l’on sait. A notre connaissance aucun domicile d’élu ne se situe pour l’instant à proximité de l’un de ces camps…