E.PIOLLE FERME LE “FOURNIL”

 

“Le Fournil ” une association d’aide aux démunis qui est elle même en difficultés a distribué  25 000 repas en 2016  aux plus fragiles à cause d’une demande sociale qui a explosé en raison – notamment – de l’arrivée des migrants explique le DL ( 27/7/17) . Ses locaux doivent être rasés l’année prochaine dans le cadre de la mirobolante opération Flaubert ( encore 2000 logements dans le sud de la ville!).

Naturellement l’association a questionné la SEM de la ville qui aménage le quartier pour savoir ce que son service aux démunis allait devenir , laquelle a répondu: “On fait de l’immobilier, pas du social” ! “

D’un côté la municipalité créé des appels d’air en déclarant ” inconditionnel” l’hébergement des étrangers en situation irrégulière, multiplie les propos compassionnels qui montrent combien nos Rouge/Verts ont du coeur et de l’autre Maud Tavel la Présidente (Verts/PG) de la Sem et Pierre Kermen, l’ancienne tête de liste Verts/Ades aux élections municipales qui en a été casé directeur général à sa retraite de l’université  répondent que le soutien social n’est pas leur problème: voyez Piolle….

D’ailleurs pour la première fois, faute de financements de l’Etat et de la Métro ( Ferrari/Piolle) le “Fournil” fermera en août et ne pourra plus aider les plus défavorisés. “À Grenoble, pendant trois semaines, il n’y aura quasi­ment rien pour faire face à la demande” explique dans le DL Joris Schotte.

C’est à ces incohérences qu’on mesure combien il y a un gouffre entre la responsabilité,la générosité et  la dignité  et la municipalité Piolle.

 

28 juillet 2017

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *