E.PIOLLE ASSASSINE LE SPORT SCOLAIRE

S'il est un fait qui entraine l'unanimité, ce sera celui de l'abandon de toute politique sociale au sens large de la part de la municipalité Piolle. Son absence de sensibilité à la question est une donnée ressentie dans toutes les couches de la population grenobloise.

Son égoïsme, son nombrilisme, son attention exclusive à des préoccupations de privilégiés est sa caractéristique.

LES PARENTS D'ARGOUGES MOBILISÉS

Ainsi des parents d'élèves du Lycée Argouges nous alertent sur les tarifs de "location" prohibitifs des installations sportives de la ville pour les Associations Sportives du lycée.

En 2017 le conseil municipal a décidé de pénaliser ces activités y compris dans les quartiers populaires.

PAS DE TARIFS RÉDUITS POUR LES COLLÉGIENS et les LYCÉENS

En effet toutes les associations sportives de Grenoble bénéficient d’un tarif réduit sur les locations d’installations sportives de la ville... SAUF les associations sportives des collèges et des lycées quel que soit le quartier ! collègiennes et lycéennes.

UN LOYER PLUS ÉLEVÉ QUE LA TOTALITÉ DE LEUR BUDGET

Pourtant elles ont évidemment le même statut (loi 1901) que les autres clubs grenoblois. Elles doivent payer un loyer exorbitant sans rapport avec leurs finances... (le loyer annuel demandé est supérieur à leur budget annuel !).

De plus elles sont exclues des subventions municipales ! Les sollicitations de correction demandées sont restées lettre morte.

Par contre le sport universitaire est pris en compte bien que son siège soit à ST Martin d’Hères. Ce qui prouve bien que la municipalité ne s'arrête pas au primaire qui est de sa compétence.

UNE MESURE INIQUE ET INÉGALITAIRE

"Tous les élèves des lycées et collège de Grenoble sont impactés par cette mesure inique et inégalitaire. Dès que le trésor public aura saisi les sommes réclamées, les élèves seront à la rue, privés de locaux... C’est ça la politique municipale de développement du sport dans les quartiers ? Merci l’équipe municipale !". MERCI À VOUS !" nous écrit ce parent d'élèves.

A.CARIGNON VEUT RÉTABLIR L'ÉGALITÉ DANS L'ACCÉS AU SPORT

Rappelons qu'Eric Piolle se répand dans les médias pour annoncer sa "priorité à l'enfant". D'ores et déjà Alain Carignon a répondu qu'il allait se saisir du problème et le collectif de la société civile s'engage à rétablir l'égalité des élèves dans le sport.