E.PIOLLE ACCUSE les COMMERÇANTS D’ÊTRE RESPONSABLES de la CHUTE

«Pour se maintenir, le commerce de proximité doit être plus convivial et vivant » affirme Eric Piolle ( les Affiches du 19/1/18) .Il répond ainsi à la question de Victor Guibert qui le questionne sur « l’opposition frontale de la part d’habitants et de commerçants » suite à la fermeture de Grenoble qu’il a imposé.

En clair pour Eric Piolle si les chiffres d’affaires baissent de l’ordre de 40 % pour 80 % des commerces si on en croit l’étude de conjoncture de la Chambre de Commerce et d’Industrie,  c’est la faute de ces bouseux de commerçants, pas assez intelligents pour comprendre ce qu’ils doivent faire! Eric Piolle , Lui, sait pour eux . On a vu qu’il savait en effet organiser ses arrières dans le monde ancien en étant actionnaire à Singapour, mais ça ne crée pas beaucoup d’activité et d’emplois à Grenoble.

D’ailleurs outre cette inadaptation congénitale, seuls deux facteurs sont la cause des difficultés du commerce Grenoblois:  « les centres commerciaux de périphérie et l’e-commerce ». Au passage Grand Place est un centre commercial de périphérie créé par les élus de gauche et Verts sous Dubedout.

Mais lui-même et sa politique actuelle n’ont aucune part dans cette baisse.  Ni les travaux, ni l’attractivité en berne, ni la fermeture de la ville, ni la malpropreté, ni l’insécurité n’y sont pour rien. Beaucoup de commerçants en s’inscrivant sur les listes électorales vont peut être le rappeler enfin à la réalité.

Plus les élections approchent plus Eric Piolle se recroqueville sur ses dogmes et son clan. Ce n’est pas bon signe pour lui mais très douloureux pour Grenoble.

22 janvier 2018

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *