E.CHALAS : DES AFFICHES SANS LREM NI MACRON

E.CHALAS : DES AFFICHES SANS LREM NI MACRON
22 juillet 2019
    

C’est peu dire que les premières affiches d’Emilie Chalas ont produit un haut le cœur chez les «  Marcheurs » . La candidate imposée par le parti a soigneusement gommé son appartenance à « En Marche » et le soutien au Président de la République.

LA CANDIDATURE PERDANTE”

Elle a conforté l’opposition de tous ceux qui appréhendaient sa démarche solitaire ” cassante et crispante”. Au sein du parti, tous ceux qui avaient dénoncé la «  candidature perdante » tel Gérald Gomez, ont jugé cette orientation suicidaire.

INFANTILISME OU IRRESPONSABILITÉ ?

Sans projet, sans assise électorale, désignée contre la majorité du parti , se présenter sans référence à ce qui est son premier atout – le socle électoral de Macron- a été sévèrement jugé. Les plus bienveillants parlant d’infantilisme , les autres d’irresponsabilité. 

SANS RELAI, SANS IMPLANTATION, SANS SA FAMILLE UNIFIÉE

Les mots doux ont fusé sur le «  rassemblement » – vocabulaire essentiellement politique- censé s’effectuer autour de sa seule personne sans relais, sans implantation, sans avoir même unifié au préalable sa propre famille.

L’EFFET PANNE SÉCHE DE SA CAMPAGNE

L’apéritif de lancement de sa campagne organisé au « 5 «  le restaurant du Musée de Peinture – un des hauts lieux des réalisations Carignon !- a réitéré cet effet  « panne sèche «  de sa campagne. Il a fallu mobiliser … ses attachés parlementaires pour figurer les grenoblois enthousiastes à sa candidature au milieu d’une maigre troupe.

Olivier SIX ABSENT DU LANCEMENT

Olivier Six le chef d’entreprise, concurrent écarté , brillait par son absence ostensible tout comme Cécile Prost pourtant ralliée malgré la comédie ridicule  de la commission d’investiture qu’on lui a fait jouer…. Evidemment Olivier Véran ( PS repenti) n’avait pu être présent, ayant la tête ailleurs. Il avait pourtant lancé un tonitruant : “elle pourra compter sur mon soutien total à ses côtés” … Du Véran.

L’OPPOSANT à F.HUGELÉ ( LREM) CONGATULÉ

Au passage la présence de François Gilabert l’un des principaux opposants de Fabrice Hugelé Maire( LREM) de Seyssins qu’Emilie Chalas congratule n’arrange pas sa popularité chez les Marcheurs… L’affichage de … Philippe Bédouret ( ex LR) au premier rang inquiète: girouette congénitale il finit par trahir tous ceux qu’il soutient. La question du maintien de l’investiture d’Emilie Chalas se pose déjà chez certains cadres nationaux et locaux du parti. La messe n’est pas dite de ce côté-ci.

CES PALINODIES ÉCLAIRENT le DÉBAT MUNICIPAL

Ces palinodies devraient en tout cas contribuer à éclaircir le débat municipal. Les grenoblois qui veulent ouvrir la page de l’avenir de la ville le feront avec l’équipe de la société civile et son projet novateur autour d’Alain Carignon.

LA SOLIDITÉ ET REPRÉSENTATIVITÉ DU COLLECTIF SOCIÉTÉ CIVILE

La solidité et la représentativité du collectif font la différence. Il mène la course des idées en tête. Le désintéressement personnel et la vérité sont au cœur de leur engagement. Dans une élection municipale ils font la différence.