DUBEDOUT (PS) : “UN URBANISME CRIMINEL”

Le malheureux Yannick Ollivier Vice Président (PS) de la Métro chargé des grands aménagements perd la boule politique. La majorité -jamais avare de superlatifs pour elle-même- présente l’extension de Grand place et la poursuite de la bétonisation massive du secteur comme une révolution parce qu’elle comprend notamment la démolition de la passerelle voitures. 

L'URBANISME CRIMINEL DE DUBEDOUT (PS)

Emporté par l’enthousiasme Yannick Ollivier déclare « c’est un urbanisme criminel qui a eu lieu dans les années 60 et qu’il faut réparer maintenant » (DL).

Malheureusement c’est un urbanisme entièrement de la responsablité de Dubedout (PS) qui a créé Grand Place et la Villeneuve sous cette forme qu’il faut effectivement « réparer ».

DESTOT, PIOLLE CORRIGENT HONTEUSEMENT

Ce qui donne lieu à tant de débats politiques entre les gauches qui refusent de reconnaître l’échec patent afin d’éviter justement le procès en criminalité qui menace les élus qui l’ont soutenu jusque là. Et les autres qui corrigent honteusement, à la marge, par des démolitions une à une, mais à reculons, sans jamais l’avouer.

LE BILAN TOMBE MORCEAU PAR MORCEAU

Au moment où les candidats en appellent aux mânes de Dubedout, la sortie d’Ollivier tombe particulièrement mal pour tous. Mais le bilan finit pas tomber morceau par morceau. C’est pas beau à voir.