CHAMUSSSY EN MARCHE ARRIÈRE

Après le recyclage de sous fifres de la municipalité Destot, M.Chamussy distancé cherche une béquille avec Jérôme Safar (PS) éclopé de l'élection municipale. Voilà qu'ensemble "ils veulent renouer avec l'esprit pionnier" de la démocratie locale à Grenoble. Il s'agit d'exonérer une nouvelle fois la municipalité Destot de son immobilisme congénital dans ce domaine puisqu'elle n'a procédé à aucune consultation des grenoblois en 19 ans ! Le PS canal historique doit être heureux de trouver un "idiot utile" qui juge positivement les mandats Destot ! Car en l'espèce le seul "esprit pionnier" a été celui de la municipalité Carignon et de ses référendums décisionnaires, comme celui sur le tram Que M.Chamussy ne s'étonne pas d'arriver 3 ème au premier tour dans une vague de droite et que ses électeurs votent PS au second tour ! Ils préfèrent l'original à la copie. Dans une tribune commune publiée dans Place Gre'Net ils appellent.... à la réflexion sur le sujet de la démocratie locale s'inscrivant bien dans la sclérose qui caractérise les élus grenoblois. Avec eux rien de changé : pendant que tout le monde va perdre son temps sur les modalités de la consultation, la ville continuera à imposer ses dogmes aux grenoblois. Les dégâts sont connus et les citoyens ont bien compris maintenant : ce verbiage camoufle l'impuissance de ceux qui s'en servent et la volonté de ne jamais rendre le pouvoir de décider aux habitants.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.