CASERNE de BONNE: LE CENTRE COMMERCIAL MENACÉ

L’incohérence des élus qui gèrent l’agglomération éclate avec le lancement de… 24 000 M2 de nouvelles surface commerciale à l’entrée de Grenoble sur le terrain Neyrpic à St Martin d’Hères. Le nouveau centre commercial sera facilement accessible et largement doté en parkings silos. Au moment ou la municipalité Piolle (Verts/PG) ferme Grenoble. En trouvant un panneau sans interdit à l’entrée de Grenoble côté bd Clémenceau/ Jean Pain on dirige carrément les consommateurs sur le futur centre commercial le plus proche.

Les nombreux messages anxiogènes sur l’accessibilité de la ville délivrés par la municipalité font le reste.

LE CENTRE COMMERCIAL de BONNE PREMIÈRE VICTIME

L’étude d’impact réalisée par la Métro révèle que si tout le commerce grenoblois sera affecté par cette création massive, le Centre commercial de la caserne de Bonne en sera la première victime. Déjà, celui-ci a du mal à trouver son équilibre comme on le voit avec la rotation de certains commerces qui inquiète ( notre photo) .

GRENOBLE EST TIRÉE VERS LE BAS 

Aucune stratégie globale n’anime les élus de gauche et Verts qui font n’importe quoi dans ces domaines comme dans les autres. La multiplication des centres commerciaux combinée avec la paupérisation de la population par le bourrage de HLM produit des effets désastreux. Une descente en gamme de plus en plus visible avec des consommateurs dans l’impossibilité de consommer autre chose que la restauration rapide à bas prix.

Le risque pour un quartier beaucoup trop bétonné comme celui de la caserne de Bonne, avec une proportion élevée de logements sociaux est qu’il rejoigne les quartiers en difficultés avec des commerce fermés. Décidément la volonté de tirer Grenoble vers le bas fait des dégâts.

10 septembre 2017

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *