CAMPAGNE ELECTORALE: E.PIOLLE DOUBLE LE BUDGET FÊTES et CÉRÉMONIES

Les petits fours et les cocktails sont bien le seul budget qui double à Grenoble : il passe de 293 000 € en 2017 à 625 000 € en 2018! Avec 6 cérémonies de voeux dans les quartiers Eric Piolle finance sa campagne électorale sur fonds publics. Il court après les électeurs perdus et après 3 ans pendant lesquels il a discouru sur le sexe des anges , il retombe durement sur la terre grenobloise. Sauf que le charme est rompu.

ILS COGITENT POUR CAMOUFLER la RÉALITÉ des DÉPENSES 

Les électeurs trompés par les faux engagements ne se laisseront pas duper deux fois. La débauche de moments “conviviaux” n’y suffira pas. Même la 7 eme cérémonie de voeux à … 20 000 € au Palais des Sports . Et ce budget figure t- il  au milieu des lignes des comptes de l’anniversaire des Jeux Olympiques, afin de ne pas gonfler plus encore les “fêtes et cérémonies”. C’est qu’on cogite beaucoup chez nos politiciens locaux pour camoufler la vérité aux grenoblois. Ils n’ont pas autant de passion et d’imagination pour faire une ville propre.

PUISQUE ÇA TOMBE UN 31 JANVIER, E.PIOLLE PRÉSENTERA SES VOEUX! 

Comme dit le DL, le 31 janvier au Palais des Sports, sera “moment festif autour de la remise en glace du Palais des sports “ avec  la diffusion du film “Jeux olympiques de Grenoble, les Jeux de France” opportunément co-produit par la Ville et France 3, ce qui permet de rendre bienveillant ce média,  “ un cocktail en musique et des animations. ” .

Et le DL d’ajouter benoitement: ” Éric Piolle en profitera donc pour présenter ses vœux aux Grenoblois” (13/1/18) Mais les Pinocchio professionnels de la mairie ajoutent leur antiphrase habituelle  « On ne veut plus de moments centrés exclusivement autour du maire, c’est assez dépassé comme concept ». (!) 

E.PIOLLE FAIT ÉCLATER TOUS LES BUDGETS de COCKTAILS ET….

C’est “l’entourage ” qui dit ça au DL c’est à dire le Conseiller “Spécial” Enzo Lesourt , l’homme qui tenait la caméra par moins 12° au Montgenévre afin que le moment historique d’Eric Piolle les pieds dans la neige ne soit pas perdu. L’homme des éléments de langage idiots que les élus répètent au risque d’être ridicules. Avec un Maire qui aligne pas moins 7 cérémonies de voeux dont une planquée derrière l’anniversaire des JO, et fait éclater tous les budgets de cocktails , c’est en effet assez “dépassé, le concept de moment centrés exclusivement sur le Maire…”

… PREND LES GRENOBLOIS POUR DES IMBÉCILES

Mais c’est un hasard complet si la municipalité a décidé de  fixer cette fête des JO … le 31 janvier, le dernier jour du mois qui permet encore les voeux et contraint en quelque sorte le malheureux Eric Piolle -qui s’en serait bien passé-  de les présenter à nouveau ce soir là. C’est une coïncidence à laquelle Enzo Lesourt n’avait pas du tout pensé au départ.

En effet, sinon, il aurait fait concorder la commémoration des JO à la date anniversaire de l’ouverture – le 6 février- ou pendant qu’ils se sont déroulés à Grenoble jusqu’au 18 février. A prendre jour après jour les grenoblois pour des imbéciles, à les tromper quotidiennement par des astuces afin de camoufler  sa com’ sur plusieurs budgets, Eric Piolle lance chaque fois des boomerangs. Quel est le principe du boomerang lancé vivement?

16 janvier 2018

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *