BERRIAT : PUBLICITÉ MENSONGÈRE…

Contrairement à ses engagements de revoir les projets urbanistiques de Destot, Eric Piolle a laissé couler le béton sur l'ilot Raymond, quartier Berriat, malgré l'opposition des habitants.

Pas un M2 d'espaces verts nouveaux pour ces 300 logements entraînant 6 à 900 habitants supplémentaires.

Mais la com' s'appuie sur les réalisations Carignon pour vendre le béton. Ainsi on peut lire sur les panneaux publicitaires que les nouveaux immeubles sont "face au parc de Marliave..." Merci qui ?

Sauf qu'en réalisant les parcs de Marliave et Valérien Perrin la municipalité Carignon avait voulu aérer le quartier, donner des espaces aux familles et aux enfants.

En densifiant massivement sans réaliser aucun espace vert nouveau les municipalités Destot et Piolle organisent la régression pour les habitants.

Il faut cesser de les tromper en s'appuyant sur les réalisations des autres...